Le forum pour discuter, radio, médias et actualité
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Un député péquiste en plein rêve!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin


Nombre de messages : 2608
Localisation : Québec
Date d'inscription : 07/04/2006

MessageSujet: Un député péquiste en plein rêve!   Mer 15 Aoû - 17:29

Pour une radio publique québécoise

Philippe Renault

Le Journal de Montréal

Député dans Mercier, Daniel Turp en a gros sur le coeur lorsqu'il est question de ce qu'il appelle «la dérive d'Espace musique», chaîne radiophonique de Radio-Canada. Il implore aujourd'hui la création d'une radio publique culturelle et musicale qui serait le pendant radio de Télé-Québec.

Le député péquiste a tout d'abord fait savoir sa façon de penser hier matin dans une lettre d'opinion qu'il est possible de lire intégralement dans son site Internet. Quelques heures après cette cinglante sortie, il persiste et signe.

«C'est trois ans de colère qui sort. Depuis que la chaîne culturelle a été remplacée par Espace musique en 2004, les frustrations se sont accumulées en tant qu'auditeur, et je ne suis pas le seul», explique le critique péquiste en matière de culture et de communications.

Ce dernier déplore le «virage exclusivement musical de la station», qui a provoqué la disparition du théâtre radiophonique et des émissions littéraires et de musique contemporaine, tout en diminuant le nombre de captations de concert.

Selon lui, la station serait en perte de vitesse dans les sondages BBM pour cette raison. «Je pense que le milieu de la musique devrait se lever et se mobiliser car c'est le grand perdant. Nous avons besoin d'entendre le classique, mais il y a de moins en moins de couverture», soutient-il.

La solution: la création de Radio-Québec, une station culturelle et musicale publique. «J'en ai déjà parlé à Pauline Marois et Pierre Curzi. Il faut se mobiliser et envisager de créer Radio-Québec. Il faut une nouvelle chaîne, une société d'État pour offrir une concurrence saine à Radio-Canada», dit-il.

Au contraire

La première directrice d'Espace musique, Christine Leblanc, tient un discours totalement différent. «Il nous reproche d'avoir abandonné la musique au Québec, mais au contraire, notre contribution en subventions a augmenté de 600 000 $ depuis nos débuts. Ça se peut qu'il y ait moins de captations de concert, mais il y a plus de productions.

«Notre objectif premier n'est pas les cotes d'écoute, mais plutôt de combler une absence de diversité musicale. Évidemment, il y a eu diminution dans la part de musique classique, mais notre objectif demeure les découvertes et la diversité», répond-elle.

Source: http://www.canoe.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://e-monsite.fr/ericradio1/
 
Un député péquiste en plein rêve!
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La Traviata en plein air
» une seule chanson interpretée dans tout plein de pays c est geant
» Bjørn Berge à Paris et en plein air du 20 au 24 juillet 2011
» [14.07.11] Plein air, DENAIN
» Plein air au Natala, cinéma et musique sous les arbres

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Radio :: Radio-
Sauter vers: