Le forum pour discuter, radio, médias et actualité
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Une radio bien meilleure le matin... quand elle est No 1

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin


Nombre de messages : 2608
Localisation : Québec
Date d'inscription : 07/04/2006

MessageSujet: Une radio bien meilleure le matin... quand elle est No 1   Mer 12 Juil - 0:23

Une radio bien meilleure le matin... quand elle est No 1

Hugo Dumas

La Presse

Il y a beaucoup «d'agitation» dans les coulisses de C'est bien meilleur le matin. Depuis que l'émission matinale a perdu son titre de numéro 1 au profit de Paul Arcand ce printemps, les patrons de Radio-Canada ont une fixation sur les chiffres BBM et veulent à tout prix récupérer leur couronne, a appris La Presse.

Évidemment, dans une radio publique censée être à l'abri des impératifs commerciaux, ces visées ont créé de l'irritation au sein de l'équipe de René Homier-Roy. Après trois ans et demi à se lever aux aurores, le réalisateur de l'émission matinale, Stéphane Tremblay, part s'occuper du magazine culturel Libre échange à Télé-Québec, une production de Zone 3.

«J'ai senti que j'aurais peut-être moins de fun à faire l'émission. J'ai senti une certaine agitation à la suite des récents BBM. Et j'ai aussi senti que j'avais besoin de renouveau», explique Stéphane Tremblay, qui dit quitter une «équipe extraordinaire».

François Gagnon, qui laisse C'est bien meilleur le matin pour écrire dans les pages sportives de La Presse, parle carrément de «pression exercée par les patrons, même si c'est quelque chose qu'ils n'admettront pas». «C'est un départ qui m'attriste. J'ai passé trois belles années avec René et l'équipe. Mais depuis les derniers sondages, il y a eu de la pression de la part de l'administration. On la sentait, cette pression-là. J'ai senti que les sports et ma présence étaient à reconsidérer dans l'émission», souligne François Gagnon.

Les derniers sondages BBM radiophoniques ont été dévoilés au début d'avril. À la barre de Puisqu'il faut se lever au 98,5 FM, Paul Arcand a repris la plus haute marche du podium, tandis que C'est bien meilleur le matin a glissé à la deuxième. En radio, comme en télévision, les cotes d'écoute servent à établir le prix des pubs. Mais contrairement à la télévision de Radio-Canada qui se finance en partie par les revenus publicitaires, la Première Chaîne (95,1 FM) est exempte de toute réclame commerciale. Alors pourquoi se soucier autant des cotes d'écoute?

Peu de temps après la publication des chiffres BBM, on supprimait une chronique culturelle de Catherine Perrin entre 7 h et 8 h, pour la lui redonner trois semaines plus tard. Dans les coulisses, on raconte aussi que la directrice générale de la Première Chaîne, Louise Carrière, ne cessait de comparer le contenu de l'émission de Paul Arcand avec celui de C'est bien meilleur le matin.

Hier, il n'a pas été possible de parler à Louise Carrière, que l'on surnomme la Dame de fer. Elle est en vacances jusqu'au 7 août. Aux relations publiques de la Première Chaîne de Radio-Canada, le porte-parole, James Selfe, répond «qu'il y a toujours un moment de réflexion après les sondages BBM, qu'ils soient positifs ou négatifs. C'est normal qu'il y ait une période d'effervescence».

Quand on demande à James Selfe l'importance qu'accorde la direction de la Première Chaîne aux cotes d'écoute, la réponse demeure vague. «La radio publique carbure à la notion de qualité. Mais c'est bien certain qu'il n'y a pas de radio publique sans public», dit-il.

Et comment expliquer le départ de Stéphane Tremblay? Des divergences d'opinions avec Louise Carrière? «La job de réalisateur de l'émission du matin demande une grande capacité de réinvention. Stéphane avait le sentiment d'avoir fait le tour du jardin», souligne James Selfe.

En plus de Stéphane Tremblay et François Gagnon, C'est bien meilleur le matin perd aussi Pauline Martin à la météo en prévision de l'automne. Elle désire se concentrer sur sa carrière de comédienne. Qui la remplacera dans le hérisson? Selon nos informations, ce sera Véronique Mayrand, ce que la direction n'a pas confirmé hier. Aux sports, Jean St-Onge est pressenti.

Pour ceux qui se demandent ce qu'est le hérisson, c'est le nom donné au véhicule d'Yves Désautels duquel émergent plusieurs antennes, lui donnant des airs de porc-épic roulant.

Source: http://www.cyberpresse.ca

_________________
http://radio.ckoitonblogue.com/

http://www.deuxiemechance.blogspot.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://e-monsite.fr/ericradio1/
Admin
Admin


Nombre de messages : 2608
Localisation : Québec
Date d'inscription : 07/04/2006

MessageSujet: Re: Une radio bien meilleure le matin... quand elle est No 1   Mer 12 Juil - 0:27

D'après moi, la radio d'état ne devrait pas se soucier des BBM. Ils ont presque (sinon tout) l'argent qu'ils veulent et n'ont pas besoin des revenus de la publicitée. D'après moi, Paul Arcand mérite plus la première position puisqu'il n'a probablement moins de budget que la radio de Radio-Canada.

_________________
http://radio.ckoitonblogue.com/

http://www.deuxiemechance.blogspot.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://e-monsite.fr/ericradio1/
Admin
Admin


Nombre de messages : 2608
Localisation : Québec
Date d'inscription : 07/04/2006

MessageSujet: Re: Une radio bien meilleure le matin... quand elle est No 1   Mer 12 Juil - 18:19

Voilà qu'aujourd'hui Louise Carrière donne quelques détails:

Être big le matin

La directrice générale de la Première Chaîne de Radio-Canada, Louise Carrière, a tenté de calmer les esprits hier: «Nous n'irons jamais chercher des cotes d'écoute au détriment de notre caractère distinctif», assure-t-elle.

Pourquoi cette mise au point? La Presse faisait état hier de deux départs importants de C'est bien meilleur le matin qui découlent de la parution des derniers sondages BBM plaçant l'émission au deuxième rang dans le marché montréalais. Le réalisateur Stéphane Tremblay s'en va en raison de «l'agitation à la suite des récents BBM», tandis que le chroniqueur sportif François Gagnon parle «de pression exercée par les patrons, même si c'est quelque chose qu'ils n'admettront pas».

Louise Carrière, surnommée la Dame de fer de la radio de Radio-Canada, dit avoir été surprise du départ de François Gagnon, surtout qu'il avait tourné la pub télé pour la nouvelle saison de C'est bien meilleur le matin. Mais à mots couverts, elle lui donne partiellement raison quand il affirme que le sport prendra moins de place dans l'émission de René Homier-Roy. Citant des groupes témoins, Louise Carrière note que «le sport n'est pas une priorité. Il faut le doser et le rééquilibrer par rapport à d'autres contenus. Mais ça ne s'adresse pas à François (Gagnon), qui est un excellent journaliste».

Quant à la pression et l'agitation, elle croit que ses actions ont peut-être été mal interprétées. «Je dis toujours: on est big et je veux du contenu big. Oui, je suis exigeante. Je ne me contente pas du moyen», dit-elle, se définissant comme «une gagnante». Selon elle, il est primordial de mettre en ondes les gens qui prennent directement part à l'actualité, plutôt que des analystes ou des commentateurs.

À l'interne, on reproche aussi à Louise Carrière de trop angoisser sur le contenu de l'émission de Paul Arcand. «J'écoute ce qui se fait ailleurs. Ça fait partie de mon travail. Et ce sont eux qui nous ont copiés. Quand j'écoute Paul Arcand, ça me fait rire, je trouve qu'il y a des ressemblances (avec C'est bien meilleur le matin). C'est de bonne guerre. Mais moi, je ne veux pas copier ce qui se fait à la radio commerciale», note-t-elle.

Source: http://www.cyberpresse.ca

_________________
http://radio.ckoitonblogue.com/

http://www.deuxiemechance.blogspot.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://e-monsite.fr/ericradio1/
Admin
Admin


Nombre de messages : 2608
Localisation : Québec
Date d'inscription : 07/04/2006

MessageSujet: Re: Une radio bien meilleure le matin... quand elle est No 1   Mar 18 Juil - 23:06

Une autre membre de l'équipe quite l'émission de René-Homier Roy:

Véronique Moreau quitte l'équipe de René-Homier Roy

Émilie Côté

La Presse

Véronique Moreau n'est plus chroniqueuse culturelle à C'est bien meilleur le matin, sur les ondes de Radio-Canada. Elle est remplacée par la chroniqueuse de l'été dernier, Martine Doucet.

«Véronique n'était pas prête à assumer ce mandat. Un gros mandat: C'est bien meilleur le matin est notre émission numéro un, explique la porte-parole de Radio-Canada, Guylaine O'Farrell. C'était une trop grande commande. Mais Véronique est une bonne communicatrice et elle travaille toujours avec nous.»

Véronique Moreau est maintenant recherchiste à l'émission de Patrick Masbourian, Pour la suite des choses. Sa remplaçante, Martine Doucet, n'entrera en ondes que dans deux semaines. Jusque-là, Lise Villeneuve sera parmi la bande de Franco Nuovo.

Source: http://www.cyberpresse.ca

_________________
http://radio.ckoitonblogue.com/

http://www.deuxiemechance.blogspot.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://e-monsite.fr/ericradio1/
Admin
Admin


Nombre de messages : 2608
Localisation : Québec
Date d'inscription : 07/04/2006

MessageSujet: Re: Une radio bien meilleure le matin... quand elle est No 1   Mar 18 Juil - 23:16

Malgré tout les agitements et les textes de LaPresse, Radio-Canada est de retour numéro 1 le matin:

René Homier-Roy du matin à nouveau

Mario Cloutier

La Presse

L'agitation a fait place à la satisfaction dans la tour radio-canadienne. À la barre de C'est bien meilleur le matin, René Homier-Roy est redevenu l'animateur du matin le plus populaire en ville, selon le dernier coup de sonde BBM effectué du 17 avril au 11 juin dernier.

M. Homier-Roy reprend la position de tête à Paul Arcand du 98,5 qui avait réussi à devancer l'émission matinale de Radio-Canada lors de son retour en ondes en janvier dernier. Son avance était alors d'un point dans la part d'écoute. René Homier-Roy le devance désormais par trois points, 19,2 % de part d'écoute contre 16,2 %. L'émission C'est bien meilleur le matin est la plus populaire le matin depuis deux ans.

Se disant «très content», le directeur général de la radio de Radio-Canada, Yvan Asselin, souligne que l'émission matinale obtient le meilleur résultat de son histoire.

«C'est le succès de l'information. Il n'est pas interdit de penser que c'est notre regard international qui nous réussit. Le citoyen veut comprendre ce qui se passe dans le monde et on lui explique bien», résume M. Asselin.

Au 98,5, il n'y a toutefois pas de panique à bord. Le directeur Yves Bombardier dit garder le cap sur la programmation telle que définie, mais il promet quelques ajustements.

«Dans la mise en place d'un FM parlé, dit-il, rien n'est garanti. On s'échange la première place avec Radio-Canada et on est très rassurés. C'est une étape de croissance normale pour nous. Toutes nos stratégies rapportent jusqu'ici.»

Source: http://www.cyberpresse.ca

_________________
http://radio.ckoitonblogue.com/

http://www.deuxiemechance.blogspot.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://e-monsite.fr/ericradio1/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une radio bien meilleure le matin... quand elle est No 1   Aujourd'hui à 23:57

Revenir en haut Aller en bas
 
Une radio bien meilleure le matin... quand elle est No 1
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» radio canada 20/02/07 8h30 c est bien meilleur le matin
» Redonne moi à qui parle-t-elle ?
» R.A.M (Radio Web - Radio Alpine Meilleure )
» [RADIO] Quand SKYROCK et la FM c'était bien...
» Mylène aurait-elle perdu l'inspiration ou bien... ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Radio :: Radio-
Sauter vers: