Le forum pour discuter, radio, médias et actualité
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Bricole un radio

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin


Nombre de messages : 2608
Localisation : Québec
Date d'inscription : 07/04/2006

MessageSujet: Bricole un radio   Ven 21 Juil - 17:05

Nous allons maintenant t'expliquer comment construire un récepteur de deux lampes à batterie en 8 étapes, susceptible de te fournir une audition excellente. Quand tu l'auras construit, tu auras fait tes premiers pas de radioamateur.

Suis ci-dessous l'énumération des pièces dont tu auras besoin. Les lettres et indices qui précèdent les noms de certains articles se réfèrent au shéma de principe que tu peux voir et imprimer en cliquant ici: http://collections.ic.gc.ca/museeradio/fr/jeunesse/shema.html

Étape 1: Pièces à te procurer

Châssis en bois dur, (en pouces) 10 x 7 x 1/2

Cadran (type américain B. C. National ou équivalent).

Panneau d'aluminium ou d'un autre métal, (en pouces) 1/16 x 9 1/4 x 7 1/2.

2 petites équerres en cuivre d'un pouce et 1/2 de côté.

2 boutons de commande (type américain HRO National ou équivalent).

Vis à bois de tailles diverses.

4 vis et écrous d'un 1/2 de pouce de long, dimension 6-32.

Figure 1 Schéma d'un poste récepteur. Les lettres se rapportent aux différentes pièces du poste. Pour les identifier, consulte le diagramme (B)

A-bat. (Filament de chauffage) Élément d'un 1/2 volt (dimension no 4 ou équivalente).

B-bat. (Tension plaque) Batterie de 45 volts (Eveready no 762, ou équivalente).

C1 Condensateur ajustable d'antenne, 3-30 uuf (microfarads).

C2 Condensateur variable d'accord, 140 uuf (marque Hammarlund, type MC «midget» ou équivalent).

C3 Condensateur variable de syntonisation (pour étaler les fréquences) 14 uuf (marque Hammarlund type MC «midget» ou équivalent).

C4 Condensateur de détection grille, condensateur fixe isolé au mica, 100 uuf.

C5 Condensateur variable de réaction, l00 uuf (marque Hammarlund type MC «midget» ou équivalent).

C6 Condensateur shunté (dérivation de la haute fréquence après détection), condensateur fixe isolé au mica, 100 uuf.

F1, F2, etc. Attache-fils automatiques : 2 doubles, 4 simples.

L1, L2 Jeu de 4 bobines à branches pour ondes courtes (K10040 ou Allied Radio 60

Tph 1 paire d'écouteurs.

R1 Résistance de grille, résistance fixe (carbone) 1/2 watt, 5 mégohms.

R2 Résistance de polarisation de grille, résistance fixe (carbone) 1/2 watt, 2000 ohms.

CHF Self de choc haute fréquence, 2,5 mh (millihenrys).

So1, So2 Supports de lampes (du type américain EBY ou équivalent).

So3 Support de bobine à 4 branches (du type américain EBY ou équivalent).

T1 Transformateur basse fréquence, rapport 3/1.

V1, V2 Lampes détectrice et basse fréquence (type américain 1G4

Durant le montage, reporte-toi constamment non seulement au schéma de principe mais aussi au dessin de la figure 1, qui représente le poste une fois monté. Par comparaison entre les deux figures, tu peux aisément mettre en place chaque pièce et faire les connexions nécessaires. Le châssis est une simple planche de 10 pouces de long, de 7 de large et de 1/2 d'épaisseur, du type courant de planche à pain qu'on trouve dans les magasins à prix modiques. À défaut d'une planche préparée à cet effet, il est facile de s'en fabriquer une avec les dimensions données plus haut. Le panneau avant doit être métallique. Celui qu'on voit sur la photo en tête de cet article est en aluminium : il a 1/16 de pouce d'épaisseur, 9 1/4 de longueur et 7 1/2 de hauteur. L'aluminium est facile à couper et à percer; il peut être remplacé par un autre métal si la provision est insuffisante.

Figure 2 Le schéma (A) montre un support de lampe avec les connexions de prise de terre; (B) indique comment les connexions de prise de terre peuvent être établies.

Étape 2: Préparation du panneau avant

Ne pas fixer le panneau sur le châssis avant d'avoir percé dans le panneau les trous de logement des axes de condensateurs variables. Ces trous doivent être alignés parallèlement à l'arête inférieure du panneau et à trois pouces d'elle, le trou du condensateur central étant percé à égale distance des 2 arêtes verticales et les 2 autres à 3 pouces du premier. Chaque trou doit avoir 3/8 de pouce de diamètre.

Perce ensuite 3 trous d'un huitième de pouce dans le bas du panneau pour visser ce dernier sur le châssis. Ces trous doivent être à un quart de pouce de l'arête inférieure et de façon à avoir un trou au centre de la ligne et les 2 autres à 1/4 de pouce des extrémités. Visse le panneau au châssis avec des vis à bois.

Pour consolider le panneau et l'empêcher de bouger, rattache-le au châssis par 2 petites équerres en cuivre. Perce dans ce but 4 autres trous dans le panneau, 2 de chaque côté pour les branches verticales des équerres, à 1/2 pouce environ des bords verticaux du panneau et à la hauteur exacte déterminée par les trous correspondants de l'équerre. Les trous percés, y fixer les équerres avec des vis (taille 6-32, 1/2 pouce de long) à écrous. Quant aux branches horizontales des équerres, les fixer sur le châssis avec des vis à bois.

Étape 3: Le châssis

L'opération suivante consiste à monter les 3 condensateurs variables sur le panneau et à fixer le cadran de réglage à l'axe du condensateur central (C3). Mets ensuite en place les supports de lampe, le support de bobine et le transformateur basse fréquence comme indiqué sur la figure 1, puis visse les attache-fils automatiques sur les dessus du châssis à un pouce environ de l'arête du fond. Si tu utilises 2 attaches doubles, ne prends que 4 attaches simples : une attache simple (F1) sert de borne d'antenne, une attache double (F2, F3) de borne A- et de borne de terre, une attache simple (F4) de borne A+, une attache simple (F5) de borne B-, une attache double (F6, F7 ) de borne B+ et de borne du cordon d'écouteur relié à B+, une attache simple (F8 ) de borne pour l'autre cordon d'écouteur. Visse ensuite au châssis le condensateur ajustable d'antenne.

Étape 4: Montage du récepteur

Ton récepteur est maintenant prêt pour la pose des fils. Le shéma de principe et la figures 1 te montrent comment faire les raccordements. La résistance de grille (R1) et le condensateur de détection grille (C4) ne demandent aucun montage spécial, puisqu'ils sont soudés directement à la borne de support de bobine. Même remarque pour le self de choc haute fréquence (CHF), le condensateur shunté (C6) et la résistance de polarisation de grille (R2) qui font corps avec d'autres pièces fixées en châssis.

Les lampes sont des triodes, c'est-à-dire à trois électrodes : la plaque, la grille et le filament. Deux des branches d'une lampe correspondant aux 2 extrémités, le positif et le négatif, de son filament, il y a donc 4 connexions à faire pour chaque lampe. Le shéma de principe vous montre dans sa partie gauche un support de lampe avec les bornes qui doivent être raccordées. Les autres branches n'intéressent pas le fonctionnement du récepteur.

Figure 3 Le schéma nous montre (A) deux fils se croisant en boucle (B) se croisant sans boucle. Dans le deuxième cas, il y a connexion, et pas dans le premier.

Remarque que lorsque deux fils se croisent en boucle, sur le schéma, il n'y a pas de connexion; s'ils se croisent sans la boucle, il doit y avoir alors connexion (voir la figure 3). Les connexions n'ont pas besoin d'être faites exactement au même endroit que sur le circuit du schéma : fais-les à un autre endroit si c'est plus commode. Par exemple, la connexion de prise de terre (F2), faite sur le schéma en un point quelconque du câble de jonction de la sortie de la bobine L, au filament de la lampe V2, peut très bien être faite simplement à la borne A-; c'est plus facile et le résultat reste le même; il suffit pour cela de mettre en A- une attache double servant à la fois au fil de pile et à la prise de terre (voir la figure 2).

Étape 5: Soudure des connexions

Il est essentiel pour le bon fonctionnement du poste que les connexions soient très bien soudées. Le fer à souder est donc l'outil par excellence du radiotélégraphiste : tu dois savoir parfaitement t'en servir.

Le mieux est d'acheter un petit fer à souder électrique; on en trouve à très bon compte chez un quincailler. Par ailleurs une bonne soudure demande d'une part que l'extrémité du fer soit maintenue propre et recouverte d'une couche homogène de soudure, d'autre part que les parties à souder soient mises à clair par grattage au point d'en être nettement brillantes. La soudure, elle, doit être à base de résine et non d'acide, car une soudure à l'acide finit par ronger la connexion et par occasionner des bruits parasites. Sers-toi, si possible, d'un fil présentant l'avantage de pouvoir être dénudé et soudé facilement. Sache également que parmi les métaux dont on se sert en radioamateur, l'aluminium est le plus difficile à souder : l'opération demande une soudure, un décapant et une technique appropriés.

Étape 6: Détails de la pose des fils

Le montage achevé, vérifie soigneusement la disposition des fils, car une mauvaise connexion peut brûler instantanément les lampes. Après cette vérification, relie une descente d'antenne extérieure à la borne (F1) d'antenne de ton poste. L'antenne elle doit être aussi haute que possible, dégagée de tout autre fil et avoir de 25 à 100 pieds de long.

Fixe à la borne de terre (F2) l'extrémité d'un fil de terre, c'est-à-dire d'un fil dont l'autre extrémité, mise à nu, sera enroulée, soit autour du tuyau de la canalisation d'eau de l'immeuble, soit autour d'une longue tige de fer enfoncée d'au moins 6 pieds dans le sol en un endroit humide de préférence. Ferme les circuits des piles, branche les écouteurs et mets une des 4 bobines en place sur son support.

Étape 7: Réglages initiaux

Il te faut maintenant savoir faire fonctionner le poste. Si le condenseur variable de réaction (C5) est en bonne position on doit entendre un son grave et net. Vérifie la bonne position en touchant du doigt la connexion des lamelles fixes de C2 ou de C3. Dans un certain champ de positions du condensateur de réaction (C5) on entend aux écouteurs un déclic au moment où l'on pose ou enlève le doigt. La lampe détectrice (V1) est alors en oscillation. En faisant tourner C5, il arrive un moment précis où V1 cesse d'osciller, ce dont on se rend compte quand le bruit du déclic, provoqué par la pose du doigt sur C2 ou C3, disparaît ou devient imperceptible. Cette position précise du contrôle de réaction, qui correspond à l'instant où V1 cesse d'osciller, est celle de l'écoute la plus sensible des signaux radiophoniques.

Pour les stations radiotélégraphiques qui transmettent des signaux en code, l'écoute peut se faire avec V1 oscillant : on entend alors des points et des traits. L'écoute est beaucoup plus sensible quand C5 est réglé de telle sorte que V1 soit juste au point d'accrochage. Tournez lentement ensuite le condensateur d'accord (C2) jusqu'à la perception des signaux. Le condensateur variable de syntonisation (C3) sert, lui, dans la bande de fréquences réservées aux amateurs, à distinguer les stations les unes des autres. Durant toutes ces opérations, il faut avoir soin de maintenir continuellement le contrôle de réaction (C5) correctement réglé comme nous l'avons dit ci-dessus.

Étape 8: Mise au point final

Le poste doit aussi bien recevoir les émissions sur ondes courtes des stations de radiodiffusion, que les signaux radiotélégraphiques et radiophoniques. En tournant C2 ou C3, tu entends des espèces de sifflements ou des signaux en code. Une station radiophonique correspond à 2 sifflements presque confondus sur le cadran. Pour entendre clairement la station reprends le réglage du contrôle de réaction (C5) de façon à faire disparaître complètement le sifflement et à entendre la musique ou les paroles émises.

Avec de faibles stations radiophoniques, laisse le poste accroché, c'est-à-dire avec le condensateur de réaction en une position telle qu'on entend les sifflements. Accorde ensuite C3 entre les sifflements pour entendre nettement la station. Pour l'écoute d'émissions radiotélégraphiques dispose également le poste en accrochage.

Le condensateur ajustable d'antenne (C1) doit être réglé avec un tournevis et mis dans la position qui permette d'obtenir la plus forte réception, tout en conservant par le contrôle de réaction, le bruit de fond toujours audible.

Le plaisir que te donnera ton poste sera vivement accru le jour où tu pourras déchiffrer, c'est-à-dire comprendre, les signaux radiotélégraphiques entendus. Pour en arriver là, il te sera nécessaire d'apprendre le Code Morse International (connu aussi sous le nom de Code Continental).

Dans ton intérêt de débutant, fais-toi inscrire dans un club d'amateurs. Tu verras que les autres membres sont toujours heureux de conseiller les novices et de les aider. Et là aussi, tu pourras te créer des amitiés solides et durables.

Source: http://collections.ic.gc.ca

_________________
http://radio.ckoitonblogue.com/

http://www.deuxiemechance.blogspot.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://e-monsite.fr/ericradio1/
Carl Fiset



Nombre de messages : 1650
Date d'inscription : 12/04/2006

MessageSujet: Re: Bricole un radio   Ven 21 Juil - 22:32

Ça me fait penser aux chroniques pour bricoler les radios à crystal qui paraissaient dans les quatidiens de l'époque 1920-1930. Intéressant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://radiomonde.lolforum.net
Admin
Admin


Nombre de messages : 2608
Localisation : Québec
Date d'inscription : 07/04/2006

MessageSujet: Re: Bricole un radio   Sam 22 Juil - 0:17

Carl Fiset a écrit:
Ça me fait penser aux chroniques pour bricoler les radios à crystal qui paraissaient dans les quotidiens de l'époque 1920-1930. Intéressant.
J'aimerai bien mettre la main sur une de ces chroniques...

_________________
http://radio.ckoitonblogue.com/

http://www.deuxiemechance.blogspot.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://e-monsite.fr/ericradio1/
Carl Fiset



Nombre de messages : 1650
Date d'inscription : 12/04/2006

MessageSujet: Re: Bricole un radio   Sam 22 Juil - 0:21

Admin a écrit:
Carl Fiset a écrit:
Ça me fait penser aux chroniques pour bricoler les radios à crystal qui paraissaient dans les quotidiens de l'époque 1920-1930. Intéressant.
J'aimerai bien mettre la main sur une de ces chroniques...

Si tu cherches dans des microfilms du Soleil, tu devrais en trouver.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://radiomonde.lolforum.net
Admin
Admin


Nombre de messages : 2608
Localisation : Québec
Date d'inscription : 07/04/2006

MessageSujet: Re: Bricole un radio   Sam 22 Juil - 0:39

Carl Fiset a écrit:
Admin a écrit:
Carl Fiset a écrit:
Ça me fait penser aux chroniques pour bricoler les radios à crystal qui paraissaient dans les quotidiens de l'époque 1920-1930. Intéressant.
J'aimerai bien mettre la main sur une de ces chroniques...
Si tu cherches dans des microfilms du Soleil, tu devrais en trouver.
À quel endroit sont les microfilms du Soleil?

_________________
http://radio.ckoitonblogue.com/

http://www.deuxiemechance.blogspot.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://e-monsite.fr/ericradio1/
Carl Fiset



Nombre de messages : 1650
Date d'inscription : 12/04/2006

MessageSujet: Re: Bricole un radio   Sam 22 Juil - 0:43

Admin a écrit:
Carl Fiset a écrit:
Admin a écrit:
Carl Fiset a écrit:
Ça me fait penser aux chroniques pour bricoler les radios à crystal qui paraissaient dans les quotidiens de l'époque 1920-1930. Intéressant.
J'aimerai bien mettre la main sur une de ces chroniques...
Si tu cherches dans des microfilms du Soleil, tu devrais en trouver.
À quel endroit sont les microfilms du Soleil?

À la bibliothèque de l'Université Laval, c'est sûr. Presqu'assurément à la bibliothèque du CEGEP de Limoilou (les autres CEGEPS aussi). Aux archives du Soleil si t'es bien connecté... Et si t'es très très très gentil, je vais en poster une page ici.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://radiomonde.lolforum.net
Carl Fiset



Nombre de messages : 1650
Date d'inscription : 12/04/2006

MessageSujet: Re: Bricole un radio   Sam 22 Juil - 0:46

D'ailleurs, je pourrais poster plein de photos d'artisans de la radio du passé, de l'équipement et d'autres trucs. Faudrait ressuciter la chronique histoire de la radio.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://radiomonde.lolforum.net
Admin
Admin


Nombre de messages : 2608
Localisation : Québec
Date d'inscription : 07/04/2006

MessageSujet: Re: Bricole un radio   Sam 22 Juil - 0:50

Je ne sais pas s'ils ont ça à la Bibliothèque Gabrielle-Roy? Je suis allé en juin 2005 et je suis tombé dans les archives du Soleil et du JDQ. Je ne sais pas s'ils ont les journaux de ces années? Le seul problème des archives, c'est que je ne suis plus capable d'y sortir...je veux tout lire study

_________________
http://radio.ckoitonblogue.com/

http://www.deuxiemechance.blogspot.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://e-monsite.fr/ericradio1/
Admin
Admin


Nombre de messages : 2608
Localisation : Québec
Date d'inscription : 07/04/2006

MessageSujet: Re: Bricole un radio   Sam 22 Juil - 0:53

Carl Fiset a écrit:
D'ailleurs, je pourrais poster plein de photos d'artisans de la radio du passé, de l'équipement et d'autres trucs. Faudrait ressuciter la chronique histoire de la radio.
Se serait une très bonne idée de ressuciter cette chronique..

_________________
http://radio.ckoitonblogue.com/

http://www.deuxiemechance.blogspot.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://e-monsite.fr/ericradio1/
Carl Fiset



Nombre de messages : 1650
Date d'inscription : 12/04/2006

MessageSujet: Re: Bricole un radio   Sam 22 Juil - 1:03

Admin a écrit:
Carl Fiset a écrit:
D'ailleurs, je pourrais poster plein de photos d'artisans de la radio du passé, de l'équipement et d'autres trucs. Faudrait ressuciter la chronique histoire de la radio.
Se serait une très bonne idée de ressuciter cette chronique..

Le seul hic, c'est de savoir si je peux reproduire les photos des livres que j'ai en ce moment. J'en ai pour plusieurs chroniques.

En ce qui concerne la page sur comment fabriquer un radio, je vous reviens avec cela dès que je retrouve ça dans mes livres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://radiomonde.lolforum.net
Carl Fiset



Nombre de messages : 1650
Date d'inscription : 12/04/2006

MessageSujet: Re: Bricole un radio   Lun 24 Juil - 11:13

J'ai pas le document que je pensais concernant la chronique radio dans Le Soleil. Cependant, je peux te donner le contenu de cette chronique. La "Chronique du Radio" a débuté le 30 décembre 1922 et contenait des conseils techniques, des nouvelles du média, courrier de l'auditeur, une rubrique sur la qualité de la réception la veille, la programmation des stations et l'évolution de CKCI, Le Soleil durant la période avant CHRC, bien sûr. La Presse avait une chronique semblable avec en vedette sa propre station CKAC, La Presse.

Donc, avec les microfilms de La Presse et Le Soleil du début des années 20, tu devrais avoir du stock à éxplorer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://radiomonde.lolforum.net
Admin
Admin


Nombre de messages : 2608
Localisation : Québec
Date d'inscription : 07/04/2006

MessageSujet: Re: Bricole un radio   Lun 24 Juil - 17:06

Voici la première page de la première revue hebdomadaire spécialisée en radio à Montréal en 1931. À cette époque, la radio prenait de plus en plus de place chez les Montréalais.

Photo: http://www.phonotheque.org/Inventaires/images/Frq-Radio-Can-Program.html

_________________
http://radio.ckoitonblogue.com/

http://www.deuxiemechance.blogspot.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://e-monsite.fr/ericradio1/
Yves Roy



Nombre de messages : 90
Age : 46
Localisation : Lévis
Date d'inscription : 28/04/2006

MessageSujet: Re: Bricole un radio   Mar 1 Aoû - 20:52

Bonjour,

Vraiment intéressant en voyant le schéma d'un récepteur radio. J'ai déjà vu aussi des schémas d'un émetteur radio AM mais le problème est qu'il faut avoir une antenne maximale de 10 pieds, bien 'groundé' et bien accordé avec une bobine à charge approprié pour que ça fonctionne. J'ai déjà essayé ça d'opérer un émetteur AM de 100 milliwatts et ça couvre environ 400-500 mètres le jour et moins qu'une centaine de mètres le soir et la nuit.

Il paraît que mettre l'antenne de 10 pieds de longueur en haut d'une structure d'acier de 60 pieds peut facilement couvrir 4 ou 5 km. Mais ça, je ne l'ai pas fait encore.

Yves
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.geocities.com/yvesroy.geo
Admin
Admin


Nombre de messages : 2608
Localisation : Québec
Date d'inscription : 07/04/2006

MessageSujet: Re: Bricole un radio   Sam 5 Aoû - 0:11

Yves Roy a écrit:
J'ai déjà essayé ça d'opérer un émetteur AM de 100 milliwatts et ça couvre environ 400-500 mètres le jour et moins qu'une centaine de mètres le soir et la nuit.
Habituellement, nous captons mieux les stations AM le soir et la nuit, pourquoi dans ton cas c'était le contraire?

Est-ce que c'est parce que les stations AM des États rentrent plus le soir donc ils brouillent ton signal?

_________________
http://radio.ckoitonblogue.com/

http://www.deuxiemechance.blogspot.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://e-monsite.fr/ericradio1/
Yves Roy



Nombre de messages : 90
Age : 46
Localisation : Lévis
Date d'inscription : 28/04/2006

MessageSujet: Re: Bricole un radio   Ven 11 Aoû - 8:13

Admin a écrit:
Habituellement, nous captons mieux les stations AM le soir et la nuit, pourquoi dans ton cas c'était le contraire?

Est-ce que c'est parce que les stations AM des États rentrent plus le soir donc ils brouillent ton signal?

Les postes AM américaines opèrent à 50,000 watts tandis que mon émetteur opère seulement à 0.1 watt. C'est pour ça que le soir, on entend facilement les postes américains. Comme j'ai déjà mentionné, mon émetteur AM n'est pas vraiment efficace le soir et la nuit, à peine 50-100 mètres de rayonnement.

Yves
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.geocities.com/yvesroy.geo
Carl Fiset



Nombre de messages : 1650
Date d'inscription : 12/04/2006

MessageSujet: Re: Bricole un radio   Ven 11 Aoû - 10:22

M. Roy, pouvez-vous me dire pourquoi les stations am devaient baisser leur puissance de diffusion le soir?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://radiomonde.lolforum.net
Yves Roy



Nombre de messages : 90
Age : 46
Localisation : Lévis
Date d'inscription : 28/04/2006

MessageSujet: Re: Bricole un radio   Ven 11 Aoû - 19:22

Carl Fiset a écrit:
M. Roy, pouvez-vous me dire pourquoi les stations am devaient baisser leur puissance de diffusion le soir?

Les stations AM baissent leur puissance le soir pour ne pas être entendus dans les régions ou provinces éloignés pour ne pas créer des interférences avec des stations AM locaux.

Yves
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.geocities.com/yvesroy.geo
Carl Fiset



Nombre de messages : 1650
Date d'inscription : 12/04/2006

MessageSujet: Re: Bricole un radio   Sam 12 Aoû - 2:52

Merci Yves.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://radiomonde.lolforum.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Bricole un radio   Aujourd'hui à 10:08

Revenir en haut Aller en bas
 
Bricole un radio
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [RETRO-RADIO] Site officiel de SUPERNANA online !
» Si J'avais Au Moins.. à la radio
» [Interview] Radio Energy : 11 1/2 questions avec Tokio Hotel !
» [18.09.09] Florent chez Bruno Guillon - Virgin radio
» Radio (presque) 100 % Johnny !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Radio :: Radio-
Sauter vers: