Le forum pour discuter, radio, médias et actualité
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Stéphane Gendron : chroniques d'un hyperactif

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin


Nombre de messages : 2608
Localisation : Québec
Date d'inscription : 07/04/2006

MessageSujet: Stéphane Gendron : chroniques d'un hyperactif   Lun 21 Aoû - 20:34

Je trouvais que Stéphane Gendron travaillait beaucoup....je vois que je ne suis pas le seul. Je me souviens d'une journée fin aout/début septembre 2005 ou il était en ondes le matin à 7h30 sur les ondes de CFOM, pour par la suite animé ''L'Avocat et le diable'' à TQS, venir à Québec pour le lancement de la programmation, retour à Montréal pour 15h30 au 98,5 FM et il participe au débat de 22h30 à TQS...Quelle journée!

Voilà qu'il pourrait peut-être se joindre aux Conservateurs...


Stéphane Gendron : chroniques d'un hyperactif

Mathias Marchal

Le Soleil

Stéphane Gendron est un véritable bourreau de travail qui dort quatre heures par nuit. Un coup d'oeil à son emploi du temps a de quoi laisser perplexe. Lever à 4 h. Une heure de route jusqu'à Montréal pour se rendre aux studios du 98,5 FM et préparer son intervention de 7 h, dans l'émission de Paul Arcand.

À 7 h 30, il est en ondes pour une chronique journalière sur CFOM. Les téléspectateurs de TQS peuvent ensuite le voir dans l'émission L'Avocat et le diable qui entame sa deuxième saison de 9 h à 10 h aujourd'hui.

Sur place, il en profitera parfois pour enregistrer des interventions qui sont régulièrement diffusées dans les téléjournaux du midi de TQS, à Saguenay, Gatineau et Sherbrooke.

Ensuite, c'est le temps de reprendre le volant pour assurer ses fonctions de maire à Huntingdon, entre 11 h et 14 h. Par la suite, nouveau retour à Montréal pour animer l'émission Le Couvre-Feu, de 15 h 30 à 19 h, au 98,5 FM. Le samedi, Stéphane Gendron dit passer entre cinq et six heures à l'hôtel de ville et réserve le dimanche pour ses enfants. Hyperactif dites-vous?

Bientôt chez les conservateurs?

«Je ne sais pas dire non , confie l'animateur qui avoue avoir un peu de mal à concilier toutes ses obligations. Pour les enfants, c'est un peu dur.»

Et pourtant, le maire d'Huntingdon va bientôt recevoir la visite des conservateurs qui sont actuellement en phase de recrutement au Québec.

D'après l'animateur, le ministre fédéral des Transports, Lawrence Cannon, lui a laissé un message pendant ses vacances et souhaite le rencontrer. «On verra ce qu'ils ont à m'offrir, mais ma priorité, ça reste la ville d'Huntingdon», affirme celui qui a déjà touché à la politique provinciale dans les rangs des péquistes et des libéraux.

«En plus, il faudrait que j'abandonne mes émissions et que je suive la ligne du parti, alors on verra. J'aime beaucoup trop le monde des médias pour abandonner maintenant», avoue celui qui envisage de quitter la politique en 2009, une fois passées les élections municipales. «À moins qu'on ne m'offre la direction d'un parti». Indécis dites-vous?

Après 12 jours de vacances en Alberta et en Colombie-Britannique, Stéphane Gendron est de retour au Québec avec femme et enfants. L'Avocat et le diable, l'émission qu'il coanime avec Richard Desmarais, continuera d'occuper le même créneau horaire pour une deuxième saison.

Une rentrée musclée

Cette saison, le maire d'Huntingdon est revenu avec de bonnes intentions. «Il faudrait que je me débarrasse de mon rôle de clown», lance-t-il. Mais certaines habitudes sont difficiles à perdre. Ainsi, privé de sa tribune médiatique, le bouillant animateur semble avoir accumulé de la frustration pendant l'été. On pourrait le comparer à une vraie cocotte-minute qui peut lâcher une petite phrase assassine à n'importe quel moment.

Et comme il fait rarement dans la dentelle, sa réaction face à la crise au Liban est explosive : «Les Israéliens, ce sont les nazis des temps modernes». Le genre de phrase qui peut vous causer des ennuis pendant un bon bout de temps et qui fait suite à d'autres dérapages spectaculaires de sa part.

Il y a deux mois, il a ainsi reçu une convocation de la part du Barreau. Le 31 mai, Stéphane Gendron avait traité la juge Lise Côté de «honte nationale», parce qu'elle avait allégé, en Cour d'appel, la peine d'un père pédophile. L'année dernière, il avait traité le premier ministre, Jean Charest, de «meurtrier», parce que le gouvernement ne rendait pas accessible un médicament pour guérir le cancer du sein.

Petit déjà, alors qu'il habitait Saint-Rémi, le jeune Gendron n'avait pas l'habitude de mâcher ses mots. À 11 ans, il écrit une lettre ouverte qui sera publiée dans L'Information régionale de Châteauguay.

«C'était pour dénoncer l'utilisation abusive de l'anglais dans la réserve de Kahnawake toute proche. Je les traitais de traîtres», se rappelle-t-il. Kamikaze dites-vous?

Source: http://www.cyberpresse.ca

_________________
http://radio.ckoitonblogue.com/

http://www.deuxiemechance.blogspot.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://e-monsite.fr/ericradio1/
RedHat



Nombre de messages : 893
Date d'inscription : 07/07/2006

MessageSujet: Re: Stéphane Gendron : chroniques d'un hyperactif   Mar 22 Aoû - 8:28

J'ai encore moins de respect pour Gendron après avoir lu cet article.

Je me méfie des personnes à qui Le Soleil (et les médias en général) font l'éloge. On voit occasionellement la même chose sur Paul Arcand, "comment il travaille dur", alors qu'il réussit, avec son émission, à ne pas faire grand chose (ne pas trop enquêter les choses, ne pas trop travailler pour ne pas trop déranger les élites en place, se limiter à distraire les gens sans rien leur apporter; ce n'est pas d'Arcand qu'on va en apprendre sur le clostridium difficile, la grippe aviaire, le virus du nil ou Power Corporation).

Gendron passe dans le même moulin: on va jusqu'à utiliser des euphémismes bien choisis au lieu de termes péjoratifs ("bouillant" au lieu de "controversé", "il fait rarement dans la dentelle" au lieu de "radio poubelle").

Un journal vicieux comme Le Soleil fonctionne par attribution de médailles à ceux qui sont complices des élites, et à des guerre contre ceux qui ne le sont pas (même contre des petites filles - des petites putes - si nécéssaire).

Même si j'ai écouté Gendron pour un total de 15 minutes dans ma vie, je n'ai pas le choix de le prendre pour un profond complice des élites après avoir lu ceci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Admin


Nombre de messages : 2608
Localisation : Québec
Date d'inscription : 07/04/2006

MessageSujet: Re: Stéphane Gendron : chroniques d'un hyperactif   Mar 22 Aoû - 20:13

Suite à l'entrevue publié hier, Stéphane Gendron est surveillé de près par TQS:

Stéphane Gendron précise ses propos sur Israël et les nazis

Richard Therrien

Le Soleil

Le coanimateur de L'Avocat et le Diable, Stéphane Gendron, a mis la direction de TQS dans l'embarras. Dans une entrevue publiée hier dans Le Soleil, le maire de Huntingdon s'est engagé sur un terrain glissant en comparant les Israéliens à des «nazis des temps modernes».

Sur les ondes du 98,5 FM à Montréal, où il anime Le Couvre-feu, Stéphane Gendron a voulu nuancer ses propos hier après-midi. «Quand on parle des Israéliens, on vise le gouvernement», a-t-il dit, vilipendant au passage le premier ministre israélien, Ehoud Olmert, «qui ne respecte pas le cessez-le-feu». Selon lui, jamais le peuple israélien n'était visé par sa déclaration.

M. Gendron affirme par ailleurs entretenir d'excellents rapports avec la communauté juive, en tant que maire de Huntingdon. «Venez pas me faire suinter en me disant que je suis antisémite, je vais vous revirer avec une crêpe!», a lancé en ondes le bouillant animateur.

Malgré ces précisions à la radio, la direction de TQS a demandé à son animateur de clarifier sa pensée à l'émission L'Avocat et le Diable de ce matin à 9 h, question d'éloigner tout soupçon de racisme. «Stéphane Gendron a l'obligation d'être le plus précis possible, et de ne pas attaquer un peuple en particulier. Il faut faire attention de ne pas tomber dans des propos haineux», affirme le porte-parole de TQS, Claude Deraîche.

Celui-ci avoue que le diffuseur doit surveiller de près l'animateur, dont les propos peuvent susciter la controverse. «Chaque jour, nous nous assurons qu'il ne tombe pas dans l'excès.»

Joint par Le Soleil, Stéphane Gendron affirme avoir mal été compris au cours de l'entrevue accordée la semaine dernière, au lancement de TQS à Québec. «Je n'ai jamais été antisémite ni raciste de ma criss de vie!», jure-t-il. Il prétend avoir parlé des «Israéliens», comme il parle souvent des «Américains», ou des «Canadiens», mais «en dénonçant toujours le gouvernement de ces pays».

Une fois la précision faite, M. Gendron considère qu'il n'est pas exagéré d'associer l'actuel gouvernement israélien aux nazis. «Quand Israël ne se retire pas des pays qu'il occupe illégalement, personne n'ose parler. Pendant ce temps-là, on ramasse des enfants morts sur le bord du chemin», déplore-t-il.

Cette mise au point arrive presque un an après le renvoi spectaculaire de Gilles Proulx, premier coanimateur de L'Avocat et le Diable avec Gendron. Proulx avait qualifié de «garce» et de «cochonne» une jeune victime de viol. Déjà échaudé, TQS avait ensuite congédié le Dr Pierre Mailloux, dont les propos jugés racistes à Tout le monde en parle avaient soulevé la consternation.

Pour sa part, Stéphane Gendron n'en est pas au premier dérapage. Il a dû s'excuser publiquement pour avoir traité de «meurtrier» le premier ministre Jean Charest, et a reçu une convocation de la part du Barreau il y a deux mois pour avoir qualifié la juge Lise Côté de «honte nationale».

Source: http://www.cyberpresse.ca

_________________
http://radio.ckoitonblogue.com/

http://www.deuxiemechance.blogspot.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://e-monsite.fr/ericradio1/
Carl Fiset



Nombre de messages : 1650
Date d'inscription : 12/04/2006

MessageSujet: Re: Stéphane Gendron : chroniques d'un hyperactif   Mar 22 Aoû - 21:27

Est-ce que c'est possible de dénoncer ou dire "les vraies affaires" avec les bons mots de temps en temps? Un bon communicateur a les qualifications pour communiquer avec les bons mots. Il peut l'échapper une fois à l'occasion dans le feu de l'action, j'en conviens. Si ces mêmes communicateurs ou animateurs dénoncent les mauvais pas du gouvernement, d'un organisme quelconque, etc., est-ce qu'on peut s'attendre que ces mêmes individus donnent l'exemple dans leur domaine respectif, i.e. s'exprimer avec les bonnes expressions la plupart du temps plutôt que de se laisser régulièrement piéger par leurs émotions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://radiomonde.lolforum.net
furie



Nombre de messages : 46
Age : 83
Localisation : Montréal
Date d'inscription : 21/08/2006

MessageSujet: Re: Stéphane Gendron : chroniques d'un hyperactif   Mer 23 Aoû - 12:50

Carl Fiset a écrit:
Est-ce que c'est possible de dénoncer ou dire "les vraies affaires" avec les bons mots de temps en temps? Un bon communicateur a les qualifications pour communiquer avec les bons mots. Il peut l'échapper une fois à l'occasion dans le feu de l'action, j'en conviens. Si ces mêmes communicateurs ou animateurs dénoncent les mauvais pas du gouvernement, d'un organisme quelconque, etc., est-ce qu'on peut s'attendre que ces mêmes individus donnent l'exemple dans leur domaine respectif, i.e. s'exprimer avec les bonnes expressions la plupart du temps plutôt que de se laisser régulièrement piéger par leurs émotions.

M. Fiset, je vous comprend et c'est vrai qu'il faut être capable de dire les choses sans laisser place à nos émotions et dire les choses de façon modéré. En êtes-vous capable TOUT L'TEMPS? Pas moi! Je suis un être vivant et ça fait partie des êtres vivant que d'avoir des émotions. Quand quelque chose nous touche de près c'est normal que nous réagissions de façon émotive et lorsque l'émotion s'empare de nous il est possible que nous ayions des propos déplacés. Il appert que M. Gendron a eu des propos qui ont fait croire qu'il était raciste? Comme c'est donc facile de crier "haro sur le baudet" pour ceux qui n'ont qu'à critiquer. Vos propos laissent croire qu'il est facile de ne pas "déraper" lorsqu'on ressent de l'indignation face à certaines situations. Dans le meilleur des mondes je ne crois pas que ce soit possible. M. Gendron est une autre personne qui attise la polémique et c'est certain qu'il va devoir en supporter le poid. Si vous, vous êtes capable de ne pas déraper, je vous félicite mais moi, je l'avoue, à certains moments de ma vie j'ai dérapé et ça m'a aidé par la suite. Donc, j'ai appris de par mes erreurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://radiocmoi.com
Carl Fiset



Nombre de messages : 1650
Date d'inscription : 12/04/2006

MessageSujet: Re: Stéphane Gendron : chroniques d'un hyperactif   Mer 23 Aoû - 21:21

Un jeune apprend de ses erreurs en effet et même en étant plus vieux. Je posais la question candidement. Comme le "Maire" n'est pas professionnellement un animateur, mon commentaire ne le concernait pas directement. C'est juste que j'ai eu une réflexion à la suite de l'article de ce fil. Je me suis mis à faire un lien avec mon ancienne profession, psy. J'ai eu une formation de minimum cinq ans en psychologie. Donc, j'ai obtenu théoriquement des qualifications pour mon travail. Peu importe la technique que je vais utiliser dans mes thérapies avec des clients, on peut difficilement se permettre de faire des erreurs, de s'impliquer émotivement car on ne sera pas aidant envers nos clients, c'est-à-dire que si on amène nos problèmes personnelles ou nos croyances, émotions par rapports à des types de problèmes sociaux, il y a un grand risque de dérapage. En radio, un parlé naturel est beaucoup plus communicateur qu'un ton neutre. Une erreur de temps à autre dans un contexte inattendu ou simplement une erreur émotive de temps en temps, j'ai pas de problème avec ça. Personne n'est parfait, moi le premier. Le problème dans la radio-spectacle (radio d'opinions), c'est qu'on a tendance à ne pas se limiter et dire les choses comme elles viennent à l'esprit et ça sort tout croche. À la limite, j'en ai rien à foutre à la rigueur de l'opinion personnelle de l'animateur au sujet par exemple de la Crise au Liban. Au mieux, ça donne une vision honnête d'un côté de la médaille. Par contre, ça mène souvent vers de faux débats où chacun est campé dans sa position et où on se traite mutuellement de démagogues, de manipulateurs d'opinions et autres qualificatifs aussi "justes" d'un média à un autre. Un bon exemple de ce genre d'animateur douteux est Sylvain Bouchard qui dit vraiment n'importe quoi souvent sans argument valable. Ce que je veux surtout, c'est de l'information juste qui me permettra de me faire ma propre opinion sur le sujet. Comme un animateur est dûment formé professionnellement ou par expérience de travail, je m'attends à un peu plus de rigueur. À moins de vouloir écouter un clown "de cirque". C'est dans cette optique que j'ai posé ma question.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://radiomonde.lolforum.net
furie



Nombre de messages : 46
Age : 83
Localisation : Montréal
Date d'inscription : 21/08/2006

MessageSujet: Re: Stéphane Gendron : chroniques d'un hyperactif   Jeu 24 Aoû - 0:48

Je comprend votre point de vue M. Fiset et je le respecte.... cependant tout psychologue que vous êtes, vous devriez être le premier à comprendre que des personnes comme M. Gendron ( qui est tout de même avocat, si je ne m'abuse, donc une personne avec des lettres en plus ) peuvent de temps à autre en avoir marre de dire les choses de façon "politiquement correcte" puisque de le faire semble ne pas trouver preneur. Avez-vous remarqué que sa façon de dire et de faire fait au moins réagir? Que ce soit une réaction de colère, de frustration ou d'approbation, la réaction est tout de même présente et c'est ce qu'il faut pour qu'un débat soit possible entre des individus d'opinions différentes. On m'a toujours appris que "du choc des idées jailli la lumière" et je conçois que de tenir des propos "choc" soit souvent l'arme unique qui fasse en sorte que les "amorphes", et les "dénaturés" soient tout à coup aux aguets et tendent l'oreille pour en apprendre plus et débattre les propos, même s'ils le font de façon agressive et méchante. Regardez, ce soir, André Arthur qui en remet, à la TV, avec l'affaire des Libanais qui ont deux nationalités et qui profitent du système ( du meilleur des deux mondes je dirais plutôt ). Il vilipande ces personnes qui se servent de leur nationalité Canadienne pour profiter du système quand ça fait leur affaire. Je ne suis pas raciste et je ne crois pas que M. Arthur soit raciste également mais il a le droit (le devoir même) de mettre en lumière ces faits qui le tracassent et qui devraient aussi nous tracasser. Il ne s'agit pas d'une nationalité en particulier (même si ce sont les Libanais qui en paient la facture) mais d'une affaire qui nous concerne tous et qui met en lumière les erreurs du système. Que ce soient des Chinois, des Français, des Africains, des Haïtiens, ou toute autre race, si on choisi d'être Canadien, qu'on profite du système et par la suite qu'on le rejette aussi longtemps que ça fait notre affaire, pour s'en servir au besoin, je trouve qu'il y a du ridicule dans tout cela et André Arthur, en bon journaliste qu'il est et en bon polémiste par surplus, nous porte à réfléchir sur cet état de fait. Ces personnes, ces "Canadiens" paient-ils des taxes, des impôts? Leur naturalisation Canadienne nous apporte-t-elle ce que nous attendons de tout Canadien qui porte ce nom? Ou est-ce un pays de refuge au moment où ils en ont besoin et viennent "syphonner" notre argent et notre sollicitude? Ils sont Canadiens ou ils ne le sont pas. Si ils ne veulent pas assumer les responsabilités de citoyens Canadien, pourquoi ferions nous tous ces efforts pour les sauver d'un péril alors qu'ils ne contribuent depuis bien des années à ce que nous Canadiens habitant le pays faisont d'efforts pour ce pays qui est vraiment le nôtre puisque nous y habitons et que nous faisons des affaires ICI.... Je le répète, mes propos ne se veulent pas raciste mais comme Adnré Arthur, je crois qu'il est temps de revoir nos politiques d'immigration et d'enlever la citoyenneté Canadienne à ceux qui débarquent ici pour être naturalisés Canadiens et qui, ensuite, s'échappent pour retourner dans leur pays et n'y reveniennent qu'au moment où ils ont besoin de nous sans avoir a en payer le prix et, par surcroit, nous forcer à les prendre en charge avec nos avoirs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://radiocmoi.com
Denys Duchêne



Nombre de messages : 458
Age : 56
Localisation : Québec
Date d'inscription : 14/07/2006

MessageSujet: Re: Stéphane Gendron : chroniques d'un hyperactif   Jeu 24 Aoû - 10:28

En réponse à celui qui a peur de s'identifier(Furie), qui se cache sous une fausse identité.

Vos arguments à l'instar d'Arthur sont basés sur une série de stéréotypes et de préjugés. Pas surprenant de vous entendre faire le perroquet de cordes à linge de celui qui a passé toute sa carrière radio sur les préjugés et le racisme envers les gens qui n'ont pas la même couleur de peau que lui.
Vous vous demandez si les Canados-Libanais paient des taxes et des impôts pour pouvoir bénéficier des mêmes droits que nous? Alors pourquoi ne tenez vous pas le même raisonnement pour les personnes âgées qui vivent en Floride depuis vingt ans et qui viennent se faire soigner ici quand ils en ont besoin? Il y a de ces gens qui en ont payé très longtemps de ces taxes ici. Et ils sont citoyens canadiens. Depuis quand un citoyen d'un pays n'aurait pas droit aux mêmes services qu'un autre citoyen? Dans quel Charte de droits avez vous vu cela?

Sur quoi vous baser vous pour affirmer que cette communauté siphonne notre $$$. Saviez vous que parmi toutes les communautés culturelles au Québec, les Libanais d'origine sont perçus comme les plus entrepreneurs en affaires? Allez faire vos devoirs promenez vous dans les rues de Montréal et même Québec.!

Quand vous affirmez que ce pays est le vôtre, justement il n,est pas plus le vôtre que ceux des Libanais nés ici. Ce pays appartient d'abord à ses premiers habitants qui sont les Autochtones. Vous êtes autant descendant d'immigrants que la deuxième génération de ces Libanais.

Et votre proposition d'enlever la citoyenneté à ces gens, nous fait la preuve par quatre que vous êtes un être profondément arriéré et raciste qui se cache sous de faux prétexte pour ne pas qu'on s'aperçoive qu'il est rempli de préjugés. Enlever la citoyenneté à un individu qui est né ici ne se fait pas dans aucun pays. Cela n'existe pas. Et pour ceux qui ne sont pas nés ici, je crois même qu'il n'y a pas de précédent au Canada.

Décidémment, plus vous vous exprimez sur des sujets plus on s'aperçoit que le Moyen Âge vous colle très bien à la peau.

Denys Duchêne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
furie



Nombre de messages : 46
Age : 83
Localisation : Montréal
Date d'inscription : 21/08/2006

MessageSujet: Re: Stéphane Gendron : chroniques d'un hyperactif   Jeu 24 Aoû - 10:52

Denys Duchêne a écrit:
En réponse à celui qui a peur de s'identifier(Furie), qui se cache sous une fausse identité.

Vos arguments à l'instar d'Arthur sont basés sur une série de stéréotypes et de préjugés. Pas surprenant de vous entendre faire le perroquet de cordes à linge de celui qui a passé toute sa carrière radio sur les préjugés et le racisme envers les gens qui n'ont pas la même couleur de peau que lui.
Vous vous demandez si les Canados-Libanais paient des taxes et des impôts pour pouvoir bénéficier des mêmes droits que nous? Alors pourquoi ne tenez vous pas le même raisonnement pour les personnes âgées qui vivent en Floride depuis vingt ans et qui viennent se faire soigner ici quand ils en ont besoin? Il y a de ces gens qui en ont payé très longtemps de ces taxes ici. Et ils sont citoyens canadiens. Depuis quand un citoyen d'un pays n'aurait pas droit aux mêmes services qu'un autre citoyen? Dans quel Charte de droits avez vous vu cela?

Sur quoi vous baser vous pour affirmer que cette communauté siphonne notre $$$. Saviez vous que parmi toutes les communautés culturelles au Québec, les Libanais d'origine sont perçus comme les plus entrepreneurs en affaires? Allez faire vos devoirs promenez vous dans les rues de Montréal et même Québec.!

Quand vous affirmez que ce pays est le vôtre, justement il n,est pas plus le vôtre que ceux des Libanais nés ici. Ce pays appartient d'abord à ses premiers habitants qui sont les Autochtones. Vous êtes autant descendant d'immigrants que la deuxième génération de ces Libanais.

Et votre proposition d'enlever la citoyenneté à ces gens, nous fait la preuve par quatre que vous êtes un être profondément arriéré et raciste qui se cache sous de faux prétexte pour ne pas qu'on s'aperçoive qu'il est rempli de préjugés. Enlever la citoyenneté à un individu qui est né ici ne se fait pas dans aucun pays. Cela n'existe pas. Et pour ceux qui ne sont pas nés ici, je crois même qu'il n'y a pas de précédent au Canada.

Décidémment, plus vous vous exprimez sur des sujets plus on s'aperçoit que le Moyen Âge vous colle très bien à la peau.

Denys Duchêne
Vous n'y êtes pas M. Duchêne. Je n'ai pas pourfendé le peuple Libanais, j'ai simplement mentionné que certains (qu'ils soient Libanais, Haïtiens, Russes, Français ou autres) profitent d'un système qui leur donne le loisir de le faire sans en subir les désavantages. Vous parlez des personnes âgées qui vivent en Floride alors que vous savez très bien qu'ils doivent demeurer ici au moins 6 mois par année pour obtenir les services et ne peuvent retirer leur pension s'ils ne le font pas. Vous mêlez les cartes pour défendre votre point de vue, c'est votre droit, mais ne venez pas m'insulter par surcroit parce que c'est votre seul moyen de m'abaisser et de faire valoir votre point de vue. J'exprime ma pensée et je le fais sans insulter personne (même les Libanais, ne vous en déplaise). J'essai de trouver un moyen terme où les profiteurs du système seraient mis "knockout" tout en permettant à ceux qui le méritent vraiment de recevoir les services auxquels ils ont droit. Si vos seuls arguments sont d'insulter les gens (ceux qui ne pensent pas comme vous) je ne crois pas que ce soit possible de faire une discussion intelligente avec vous.
Quand à mon nom, si ça peut vous faire plaisir et vous donner plus de jugement dans vos propos je me ferai un plaisir de vous le révéler mais je ne crois pas que ça puisse changer quelque chose dans nos discussions. De toute façon, si je voulais cacher mon identié réelle croyez vous que je placerais ma photo bien en évidence? Vous même, l'avez-vous fait? La vérité ne réside pas dans un nom mais plutôt dans les faits énoncés. Si vous voulez continuer cette discussion, je vous prie de ne plus m'insulter autrement vous parlerez tout seul.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://radiocmoi.com
Denys Duchêne



Nombre de messages : 458
Age : 56
Localisation : Québec
Date d'inscription : 14/07/2006

MessageSujet: Re: Stéphane Gendron : chroniques d'un hyperactif   Ven 25 Aoû - 5:58

Vous êtes tout simplement mal tombé cher Furie. Vos propos sont une accumulation de toutes les sottises et préjugés que j,entend depuis maintenant deux ans sur les radios de primates de Québec. Et j'avais peut-être besoin d'un punching Ball pour me faire entendre. Vous êtes comme tombé au mauvais moment pour moi.

Je ne crois pas par ailleurs vous avoir insulté. J'ai tout simplement mentionné que vos arguments et vos positions reflètent des préjugés. Je persiste et je signe M. Furie. C'est tout à fait relatif cette affirmation de votre part "ceux qui profitent du système". Un Québécois dit -pure laine- qui vit d'aide sociale pendant disons 10 ans profite t-il plus ou moins du système qu'un Canado-Libanais qui travaillé ici pendant 10 ans payant taxes et impôts mais qui est retourné vivre dans son pays d'origine disons depuis 1999, et qui décide de revenir parce qu'il souhaite continuer à vivre dans un pays calme et non menacé continuellement par les bombardements des "barbares israéliens". Il ne peut y avoir M. Furie deux classes de citoyens dans un pays dit civilisé. Cela n'existe pas. Ni aux États-Unis, ni en France, nulle part en Europe. Une orange est une orange à part entière, elle n'est pas à moitié pomme moitié orange.

Pour ce qui est maintenant des " snow birds" québécois qui reviennent "profiter du système de santé" je ne suis pas sûr du tout de votre affirmation. J'ai personnellement deux tantes qui ont des maisons dans le nord de la Floride et elles n'ont pas l'obligation de passer six mois ici, mais doivent revenir après six mois mais pour une période minimale d'un mois. À moins que cela ai changé depuis 1998, dernier contact que j,ai eu avec ces dernières.

Denys Duchêne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
furie



Nombre de messages : 46
Age : 83
Localisation : Montréal
Date d'inscription : 21/08/2006

MessageSujet: Re: Stéphane Gendron : chroniques d'un hyperactif   Ven 25 Aoû - 9:29

Denys Duchêne a écrit:
Vous êtes tout simplement mal tombé cher Furie. Vos propos sont une accumulation de toutes les sottises et préjugés que j,entend depuis maintenant deux ans sur les radios de primates de Québec. Et j'avais peut-être besoin d'un punching Ball pour me faire entendre. Vous êtes comme tombé au mauvais moment pour moi.

Je ne crois pas par ailleurs vous avoir insulté. J'ai tout simplement mentionné que vos arguments et vos positions reflètent des préjugés. Je persiste et je signe M. Furie. C'est tout à fait relatif cette affirmation de votre part "ceux qui profitent du système". Un Québécois dit -pure laine- qui vit d'aide sociale pendant disons 10 ans profite t-il plus ou moins du système qu'un Canado-Libanais qui travaillé ici pendant 10 ans payant taxes et impôts mais qui est retourné vivre dans son pays d'origine disons depuis 1999, et qui décide de revenir parce qu'il souhaite continuer à vivre dans un pays calme et non menacé continuellement par les bombardements des "barbares israéliens". Il ne peut y avoir M. Furie deux classes de citoyens dans un pays dit civilisé. Cela n'existe pas. Ni aux États-Unis, ni en France, nulle part en Europe. Une orange est une orange à part entière, elle n'est pas à moitié pomme moitié orange.

Pour ce qui est maintenant des " snow birds" québécois qui reviennent "profiter du système de santé" je ne suis pas sûr du tout de votre affirmation. J'ai personnellement deux tantes qui ont des maisons dans le nord de la Floride et elles n'ont pas l'obligation de passer six mois ici, mais doivent revenir après six mois mais pour une période minimale d'un mois. À moins que cela ai changé depuis 1998, dernier contact que j,ai eu avec ces dernières.

Denys Duchêne
M. Duchêne, je l'ai toujours dit et je le répète... Chacun a droit à son opinion et a son acceptation ou son rejet des événements qui l'entourent. Vous dites que mes opinions reflètent des "préjugés"? Qu'est-ce qui vous fait dire que ce sont des préjugés? Parce que je reprend des opinions qui rencontrent les miennes et pas les vôtres? Qu'est-ce qui fait un "préjugé"? Quelque chose qu'on "juge" rapidement sans l'approfondir. On "juge" de par ce qu'on voit sans analyse profonde. Vous mêmes, si je ne m'abuse, vous "préjugez" de mes commentaires en affirmant que je "répète" des clichés, des sottises provenant de "primates" de la radio et de la télévision. Bon, je veux bien que vous soyiez en désaccord avec ce qu'ils colportent et que ça ne rencontre pas votre opinion mais ça ne fait pas d'eux (ne de moi) un primate. J'ai droit à mon opinion et vous avez droit à la vôtre. Je vous laisse débattre de vos idées et je me donne le droit d'en débattre aussi. Les "primates" Arthur et Fillion ont tout de même conquis un grand auditoire et je me refuse à croire que parmi cet auditoire ce soient tous des imbéciles et des "suiveux". Tout commentateur d'événements peut déraper et démontrer peu de "finesse" dans le propos qu'il communique, surtout en "live". Si vous ou moi ne sommes pas content de son commentaire nous pouvons tourner le bouton de notre appareil récepteur et écouter ailleurs où nos oreilles ne seront pas offensées.
Pour ce qui concerne l'autre commentaire sur les "citoyens" Canadiens qui recoivent nos services tout en ne demeurant plus au pays depuis des années alors que nous, personnes âgées, ne sommes pas en mesure de demeurer dans un autre pays sans nous faire couper nos revenus si nous osons rester en dehors du pays plus de 6 mois ( je n'ai jamais entendu parler qu'il ne fallait revenir que pour 1 mois par année et je ne sais où vous avez pris ça ) alors que ces "citoyens" partent durant des années, ne paient aucun impôt ou taxes tout ce temps et sont souvent venus profiter du système sans le soutenir dans ce qu'il offre. Je suis une personne âgée et je suis frustré de voir que je sois obligé de demeurer au pays un nombre de mois par année pour éviter qu'on me coupe mes revenus alors que les "nouveaux citoyens" obtiennent des compensations que je ne pourrais jamais obtenir. Ça me fait penser aux "autochtones" qui réussissent à perturber tout un peuple sans vervogne et qui se permettent tous les abus sans en subir les conséquences. Si je faiais la moitié de ce qu'ils font lorsqu'ils nous tiennent au bout de leur fusil pour revendiquer ce qu'ils prétendent être leurs "droits" parce qu'ils étaient ici avant nous et obtiennent gain de cause par sucroit, je me ferais mettre en prison sur le fait. Nous, n'étions nous pas ici avant les immigrants? Nos droits ne devraient-ils pas être plus valable que les leurs? Si on continue ce même raisonnement, pourquoi les autochtones ont-ils des droits que je n'ai pas? Ce que j'exprime est "tiré par les oreilles" mais si on y regarde bien on constate que la logique ne fait pas partie des décisions prises et mon commentaire vise uniquement à ce que la loi de l'immigration soit revue pour éviter ce genre de situations. Je viens d'entendre (à la radio ou à la télévision, je ne me rappelle pas) que des millions de $$$$ sont perdus dans nos hôpitaux parce que des Américains se font soigner ici et ne paient jamais les frais accumulés pour les soigner. Encore quelque chose à commenter. Je ne le ferai pas ici mais j'ai mon opinion la dessus aussi. Ça pourra faire partie d'une autre discussion.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://radiocmoi.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Stéphane Gendron : chroniques d'un hyperactif   Aujourd'hui à 18:10

Revenir en haut Aller en bas
 
Stéphane Gendron : chroniques d'un hyperactif
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Das leben der anderen - Gabriel Yared/Stéphane Moucha
» Stéphane RICHEZ
» Skalpel"Chroniques de la guerre civile" New album
» Stéphane Blet:"l'art pianistique"
» Stéphane Ellia, c'est qui?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Radio :: Radio-
Sauter vers: