Le forum pour discuter, radio, médias et actualité
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Extraits d'André Arthur sur le Liban

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
RedHat



Nombre de messages : 893
Date d'inscription : 07/07/2006

MessageSujet: Extraits d'André Arthur sur le Liban   Ven 25 Aoû - 20:02

Gracieuseté de www.reprisesandrearthur.com.

2006-08-23-AAPaulArcandLiban.mp3

2006-08-23-TVA-17H-Andre-Arthur-Vs-Denis-Coderre.mp3

---

Je n'en ai pas appris autant que je m'attendais. Le commentaire de Paul Arcand rejoint mon point de vue: Comment se fait-il qu'il y ait des dizaines de milliers de "canadiens" vivant au Liban?

J'ai de la difficulté à croire que ce sont tous des émigrants (des gens qui ont réellement vécu au Canada pour retourner ensuite au Liban).

C'est le point qui m'intéresse et je reste sur mon appétit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RedHat



Nombre de messages : 893
Date d'inscription : 07/07/2006

MessageSujet: Re: Extraits d'André Arthur sur le Liban   Sam 26 Aoû - 2:57

J'ai ré-écouté les extraits et j'ai finalement compris le point qu'Arthur fait. En fait, il ne s'agit pas d'un point, mais de poser une question (à laquelle il ne répond pas lui-même, si on observe bien, peut-être est-il contre!) qui est légitime.

1. Les profiteurs libanais

Comme Arthur le dit, on nous a présenté les libanais comme des citoyens canadien alors que, pour la plupart, ils vivent, travaille, etc. au Liban. On leur envoit des bateaux et, eux, se plaignent du manque de service de leur "gouvernement canadien", alors qu'ils vivent au Liban. Quand ils sont malades, ils peuvent venir se faire soigner sans problème au Canada, et retourner au Liban où ils vivent réellement. Selon l'appréciation d'Arthur, moins de 1000 (sur les 15-20000) au Liban étaient des touristes Canadien (véritables citoyens canadiens qui sont temporairement au Liban).

2. La question

La question qu'André pose, et que je crois qu'ils se la posent dans les autres pays, est de savoir si on devrait enlever complètement la double citoyenneté; on devient citoyen dans le pays dans lequel on vit, et si on va ailleurs, on y va soit en touriste ou alors on change sa citoyenneté complètement. C'est très légitime comme question.

3. La comparaison avec les Québécois en Floride

La comparaison est valide. En fait, Arthur implique tout, à savoir si on devrait complètement abolir la double citoyenneté. Les québécois en floride devraient faire un choix sur leur citoyenneté (soit américaine, soit canadienne) et venir en touriste dans l'un ou dans l'autre. Théoriquement, il pourrait y avoir une exception - un accord Canada/US - sur la double citoyenneté permise ici (équivalent à ce qui existe présentement) vu notre proximité.

4. La réponse

Arthur n'y répond pas, je ne suis pas sûr d'avoir une réponse moi non plus.

Pour le contre, on parle de l'aspect profiteur mais aussi de l'aspect identitaire; c'est-à-dire que des gens de d'autres pays peuvent venir habiter ici avec leur citoyenneté précédente, se disant donc "Libanais" ou "Brésiliens" ou peu importe. Arthur dit "ou bien on est Canadien ou bien on ne l'est pas", et c'est un argument auquel je suis sensible. Des expressions comme "Africain-américain" est quelquechose qui m'a toujours irrité.

Pour le pour, ça rend les gens plus heureux (même s'ils en profitent). Dans le fond, tout le monde en profite: les Libanais, mais nous aussi pourrions profiter d'une double citoyenneté américaine ou européenne. Ça marche un peu dans les deux sens, même si à divers degrés (il y a davantage à profiter de notre système que nous du système du Liban, par exemple). De façon générale, tout le monde peut y trouver un peu son compte.

Je suis indécis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Carl Fiset



Nombre de messages : 1650
Date d'inscription : 12/04/2006

MessageSujet: Re: Extraits d'André Arthur sur le Liban   Lun 28 Aoû - 1:03

Je te dirais ceci. C'est mon humble avis. Accepter les doubles citoyennetés (et identités) font en sorte qu'on favorise la non-acclimatation des nouveaux arrivants. Avec, en plus, la politique douteuse de l'immigration canadienne et le politically correctness des politiciens d'accepter les valeurs et les coutumes des nouveaux arrivants, dont certains pourraient appeler de l'aplatventrisme de nos politiciens, les nouveaux arrivants conservent leurs valeurs dont certaines peuvent entrer en conflit avec celles des citoyens canadiens. Ça donne de belles problématiques comme par exemple le port du Kirpan à l'école. Certains citoyens de souche peuvent penser qu'on leur impose des valeurs qu'ils ne partagent pas. Dans les cas où un citoyen de souche pourrait considérer un geste comme criminel et le nouvel arrivant, qui considère le geste en question comment faisant partie de ses valeurs d'origine, comment la justice va composer avec ce litige? Évidemment, je ne parle de gestes plus graves comme des vols à l'étalage ou des meurtres en série. Ces attitudes de nos politiciens et bien-pensants favorisent l'ambiguité dans l'identité des nouveaux arrivants. À la limite, ces derniers pourraient croire qu'ils peuvent nous imposer leurs valeurs et si on les respecte pas, nous devenons des criminels ou des racistes à leurs yeux. J'aurais juste une question à leur poser: pourquoi avez-vous quitté votre pays d'origine? Souvent une question de guerre ou de conflits de valeurs avec les dirigeants du pays d'origine. La double-citoyenneté est seulement une partie de ce problème, je crois.

Utiliser et défendre surtout la double-citoyenneté pour profiter d'un système sous prétexte que d'autres citoyens de souche ou non profitent aussi du système sont un non-sens. Au contraire, on doit punir tous les fautifs qui profitent du système et s'arranger pour que ce dernier soit le plus inattaquatable possible. Pour le moment, nos politiciens actuellement en place ne semblent pas très motivés à régulariser la chose. Des accords entre pays pourraient effectivement régler les problèmes concernant les programmes sociaux et médicaux en place mais à la condition que les citoyens de tous les pays concernés acceptent dans une bonne proportion par voix de référendum ce genre d'accords.

La question de AA est tout à fait légitime quant à moi. Par contre, poser des questions ou remettre en questions des façons de faire, ça chatouille toujours le confort de certaines personnes qui aimeraient simplement que rien ne change. Les humains sont souvent réfractaires au changement surtout quand ils perdent un peu au change au profit de d'autres même si la situation avant le changement proposé fusse une injustice ou une mauvaise manière de fonctionner.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://radiomonde.lolforum.net
Denys Duchêne



Nombre de messages : 458
Age : 56
Localisation : Québec
Date d'inscription : 14/07/2006

MessageSujet: Re: Extraits d'André Arthur sur le Liban   Lun 28 Aoû - 10:39

Réactions à vos questionnement sur la double citoyenneté.

D'abord mettons quelque chose au clair. Les Libanais qui ont été rapatriés ici ont tous et toutes la citoyenneté ou la résidence permanente. Dans le cas de cette dernière si tu quittes le pays qui te l'a fourni pendant plus de deux ans consécutifs, tu dois refaire une demande auprès du Ministère de l'immigration pour l'obtenir à nouveau.

Dans le cas de la citoyenneté, ils ont tous réussi l'examen qui permet de l'obtenir. Quand vous avez réussi vos examens à l'école secondaire ou cégep, est-ce qu'on vous a retiré vos résultats par la suite? Alors pourquoi devrions nous retirer quelque chose qui est reconnu acquis par le Gouvernement?

Je l'ai affirmé sur une autre tribune de discussion sur ce même site, il ne semble pas y avoir de précédent au Canada en ce qui a trait à un retrait d'une citoyenneté, ni pour fraude majeure, ni pour meurtre ou quoi que ce soit. Dans un pays dit civilisé, on ne retire pas cet acquis. Si vous êtes né au Québec par exemple et vous décidé d'aller immigrer en Suisse qui vous donne la citoyenneté après 5 ans, vous retrournez par la suite au Québec, mais une guerre se déclare avec le Canada anglais et que vous souhaitez en sortir au plus vite avec vos enfants, croyez vous que la Suisse envisagerait vous retirer votre citoyenneté que vous avez mérité en passant l'examen, après avoir contribué à la société en travaillant, payant des impôts, taxes, etc?

Songez y deux secondes. Nous sommes dans un monde civilisé! Le guignol et démagogue à Arthur ne représente que lui-même et transmet un courant de pensée des "Red neck du sud des États-Unis qui flirte avec le Ku Klux Klan. Courant loin d'être majoritaire dans ce pays. Mais courant réactionnaire de droite qui existe.

Pour ce qui est de l'intégration des immigrants et leur demande à caractère sociale, on appelle cela profiter des Chartes canadiennes et québécoises des droits, dont plusieurs pays envient. À partir de cela, c'est le principe de l'accommodement raisonnable qui s'applique.

Mais on peut comprendre certains québécois d'être plutôt frileux face à leur demande, dans la mesure oü le Québec franco doit aussi se protéger vs une mare d'anglos de plus de 280 millions d'habitants. Et craignent d'être obligé de se construire des remparts contre d'autres cultures qui pourraient leur faire perdre leur sentiment identitaire.

Denys Duchêne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Carl Fiset



Nombre de messages : 1650
Date d'inscription : 12/04/2006

MessageSujet: Re: Extraits d'André Arthur sur le Liban   Lun 28 Aoû - 15:24

Denys Duchêne a écrit:
Dans le cas de la citoyenneté, ils ont tous réussi l'examen qui permet de l'obtenir. Quand vous avez réussi vos examens à l'école secondaire ou cégep, est-ce qu'on vous a retiré vos résultats par la suite? Alors pourquoi devrions nous retirer quelque chose qui est reconnu acquis par le Gouvernement?
Si je fais une demande d'admission à l'Université de Tunis, par exemple, dans un programme donné, il y a de grosses chances que mes "acquis" ne soient pas reconnus. Il va falloir que je prenne des cours pour avoir mes équivalences de ce que j'ai obtenu comme diplômes au Québec pour ensuite être admis dans le programme que je veux suivre à Tunis. Pour passer outre ces technicalités, il faut des arrangements entre universités.

Mais tout ce que vous racontez dans votre intervention n'enlève rien à la pertinence de poser la question, ne serait-ce que pour apporter des améliorations, des correctifs. La question va bien au-delà de ce que peut penser André Arthur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://radiomonde.lolforum.net
Denys Duchêne



Nombre de messages : 458
Age : 56
Localisation : Québec
Date d'inscription : 14/07/2006

MessageSujet: Re: Extraits d'André Arthur sur le Liban   Mar 29 Aoû - 5:25

En quoi la reconnaissance des acquis a un lien avec la double citoyenneté?

Est-il possible que vous répondiez à mes arguments pour le plaisir de répondre mais sans trop de cohérence? Je parle de ce cas-ci précisément.

Et oui en effet la question qu'a soulevé Arthur est légitime. Il n'y a jamais de questions inutiles, il n'y a que des réponses stupides. Mais à mon avis les questionnements d'Arthur ne soulèveront pas beaucoup de débat dans la société canadienne, hormis dans le monde parallèle de Fillion, Bouchard et cie. Des gens qui au total sont écouté par moins de 50,000 personnes, selon les abonnements obtenus par Fillion et le dernier sondage BBM.
Denys Duchêne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Extraits d'André Arthur sur le Liban   Aujourd'hui à 14:39

Revenir en haut Aller en bas
 
Extraits d'André Arthur sur le Liban
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Antigone d'Arthur Honegger
» Arthur Honegger (1892-1955) Hors orchestre
» André Chénier - Bastille - Décembre 2009
» André Messager: Opéras
» Arthur, Merlin, la table ronde, etc

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Tout et rien-
Sauter vers: