Le forum pour discuter, radio, médias et actualité
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 36.Quand le cordon du cœur traîne dans la merde

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Simon Forgues



Nombre de messages : 483
Date d'inscription : 26/07/2006

MessageSujet: 36.Quand le cordon du cœur traîne dans la merde   Jeu 16 Nov - 9:53

Voici la transcription de ma chronique d'aujourd'hui (16 novembre) sur le site de COOL FM. Ça m'a été inspiré par l'un de nos auditeurs qui nous appelle (malheureusement) trop souvent :

Simon Forgues a écrit:
|

Je vais faire une petite sortie en règle contre les assistés sociaux chroniques. Comprenez-moi bien. Je n'attaque pas les handicapés qui doivent à tout prix bénéficier d'un soutien financier, ni des personnes âgées qui ne peuvent plus se dénicher d'emploi. Je parle plutôt de ceux qui vivent au crochet de la société.

Certains d'entre eux sont les pires chialeurs qui puissent exister. Les paniers de Noël ne sont jamais assez remplis, les denrées n'y sont jamais assez bonnes et le chèque d'aide sociale n'est jamais assez élevé.

C'est curieux que certains d'entre eux se considèrent inapte au travail alors qu'ils pourraient pourtant trouver du boulot.

Comprenez-vous ça, vous-autres ? Des handicapés mentaux travaillent dans certaines entreprises adaptées, malgré leur handicap, simplement pour le plaisir de se rendre utile, se valoriser.

Des non-voyants occupent des postes que même certains voyants auraient peine à combler. Des paraplégiques gagnent honorablement leur vie comme commis de bureau ou préposé à l'expédition de petits colis.

Et pourtant, des gars de trente-sept ou même à peine vingt-cinq ans, avec leurs deux bras et leurs deux jambes, quêtent un chèque d'aide sociale à cause... d'un mal de dos.

Et quoi encore ? Répondre au téléphone dans un centre d'appel, par exemple, ça ne demande pas de grandes capacités physiques. Je pourrais vous en sortir une liste longue comme ça d'emplois que même de VRAIS handicapés seraient capables d'occuper.

Mais non, on a des assistés sociaux chroniques au Québec. Et certains d'entre eux n'ont rien de mieux à faire de leur journée que d'embêter la classe moyenne en se plaignant sur les tribunes téléphoniques des stations radiophoniques.

Choquant ? Non. À bien y penser, je dirais plus que ça m'inspire presque la pitié. Je dirais plus que c'est pathétique. Voilà ! Pathétique. C'est le bon mot.

|

|
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.simonforgues.net
Mystery & Obscur



Nombre de messages : 473
Date d'inscription : 07/11/2006

MessageSujet: Re: 36.Quand le cordon du cœur traîne dans la merde   Jeu 16 Nov - 14:05

Très bon article, il faudrait aussi parler des universitaires des sciences sociales qui refusnet de travailler au salaire minimum parce que ça cadre pas avec leurs études.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélissa Bélanger



Nombre de messages : 639
Date d'inscription : 07/09/2006

MessageSujet: Re: 36.Quand le cordon du cœur traîne dans la merde   Jeu 16 Nov - 19:27

Mathieu Gaudreault a écrit:
Très bon article, il faudrait aussi parler des universitaires des sciences sociales qui refusnet de travailler au salaire minimum parce que ça cadre pas avec leurs études.
C'est que vois-tu,il y aura toujours du monde pour s'évaluer
plus haut que ce qu'ils valent vraiment.:-))
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 36.Quand le cordon du cœur traîne dans la merde   Aujourd'hui à 0:12

Revenir en haut Aller en bas
 
36.Quand le cordon du cœur traîne dans la merde
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» FPC assignation de samples :(
» Soucoupe volante ????
» rosé des prés / agaricus campestris
» Quand on était jeunes et beaux!
» LES ENFOIRES A STRASBOURG : QUI ET QUAND ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Autres sujets :: Éditoriaux-
Sauter vers: