Le forum pour discuter, radio, médias et actualité
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Monsieur Minuit n'est plus

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin


Nombre de messages : 2608
Localisation : Québec
Date d'inscription : 07/04/2006

MessageSujet: Monsieur Minuit n'est plus   Lun 11 Déc - 0:51

Monsieur Minuit n'est plus

Image Hosted by ImageShack.us

C'est avec stupéfaction et tristesse que nous avons appris le décès de De Verchères Mercier. Il est est décédé le 5 décembre 2006. Il demeurait à Québec.

Il était le frère de Thérèse (Guy Bergeron), de feu Paule (Raymond Dorion) et de feu Louise. Il laisse dans le deuil plusieurs neveux, nièces, oncles, tantes, cousins, cousines et ami(e)s.

Une cérémonie a été célébrée dans la plus stricte intimité. L'inhumation des cendres a eu lieu au cimetière Notre-Dame de Belmont.

Source: http://www.ckcv1280.com

*****
Mes plus sincères condoléances à toute la famille éprouvée par le deuil.

Rappelons que De Verchères Mercier a animé entre autres à CKCV ‘’Blue Skies’’ et la plus connue ‘’Monsieur Minuit’’. Il a également œuvré à CHIK et à CHRC notamment comme représentant aux ventes.

Extrait de ''Monsieur Minuit'' ICI (Source de Radio Réveil)

En visitant le http://www.ckcv1280.com vous pourrez voir différentes photos de Monsieur De Verchères Mercier. (Il y en a trop pour tout mettre ici).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://e-monsite.fr/ericradio1/
Admin
Admin


Nombre de messages : 2608
Localisation : Québec
Date d'inscription : 07/04/2006

MessageSujet: Re: Monsieur Minuit n'est plus   Ven 15 Déc - 1:51

Salut De V.

Où que tu sois.., nous espérons tous que tu nous reçois...

La nature a décidé de t'accorder un repos.., éternel (?), avant peut-être de t'insuffler une autre vie dans une lointaire galaxie...

Mais nous, humains "terrestres" et anciens collègues de CKCV 1280 QUÉBEC désirons te rendre l'hommage qui te revient en tant qu'ARTISAN de ce merveilleux média qu'est la radio et auquel tu as consacré toute ta vie.

Car, ARTISAN, c'est bien ce que tu fus et même... PIONNIER de ce média encore jeune à l'époque.

D'exceptionnel représentant publicitaire que tu étais (et demeurais).., tu es passé à l'animation et as littéralement INVENTÉ LA RADIO DE NUIT de fins de semaine dans la grande agglomération de Québec et, par le fait même, tu as inspiré les autres radios extérieures à la région.

Peu de gens savent qu'auparavant, de commis au vente chez St-Cyr et Frères, rue Saint-Joseph, dans les années cinquante, tu as aussi, encore une fois, INVENTÉ L'ACCOMPAGNEMENT MUSICAL RÉSEAU DES NOMBREUSES PATINOIRES DE LA GRANDE VILLE DE QUÉBEC À PARTIR DE CELLE DU PARC VICTORIA...en passant par LE COLISÉE.

Et, aussi, tu y a fais ainsi tes premières expériences d'animation en circuit fermé, en y insérant les messages de tes premiers commanditaires !

Mais, tous ces antécédents ne visaient qu'à contruire progressivement notre radiophonique MONSIEUR MINUIT bien à nous !

Et la PREMIÈRE VENTE EN DIRECT À LA RADIO AVEC NOTRE ST -GEORGES QUE TU AS RÉALISÉE ?

Et ta STATION DE RADIO À STE-AGATHE (C.J.S.A -AM) ?

Et ta passion reconnue de la GENT FÉMININE et des BATEAUX ?

Et ainsi de suite...

Mais pour tes anciens collègues et tu es et resteras MONSIEUR MINUIT, L'ARTISAN, LE PIONNIER !

Pardonne-nous d'avoir interrompu ton repos, car tu le mérites tant ! Un pionnier est toujours fort fatigué au terme de sa longue vie d'exploration.

Si nous pouvons nous permettre de t'exprimer un dernier souhait.., c'est celui de te demander de rester CONNECTÉ À NOUS, comme une bonne vieille radio.., pour nous inspirer...


Ce média, tu l'as marqué.
Tes vieux collègues de CKCV 1280 QUÉBEC t'en remercient.
Salut, pour une dernière fois !




Signé : Le Comité organisateur des Retouvailles 2005

Rédaction : Benoît Savard

Source: http://www.ckcv1280.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://e-monsite.fr/ericradio1/
Admin
Admin


Nombre de messages : 2608
Localisation : Québec
Date d'inscription : 07/04/2006

MessageSujet: Re: Monsieur Minuit n'est plus   Dim 17 Déc - 2:15

Monsieur Minuit n'est plus...

par Damien Rousseau

Un grand de la radio s'est éteint récemment dans la discrétion la plus totale. De Verchères Mercier est décédé à l'Hôtel-Dieu de Québec presque incognito à un âge vénérable qu'il gardait pour lui.

Après plus de 50 ans dans le paysage radiophonique, De V, comme nous l'appelions familièrement, pourrait facilement trouver une niche au panthéon de la radio québécoise, près de son ami, St-Georges Côté. Tous deux peuvent se targuer du titre de pionnier et d'artisan de la radio québécoise. Alors que St-Georges réveillait les auditeurs, De Verchères les menait au lit, à la barre de l'incontournable Blue sky, émission phare de CKCV dans les années 1950 et 60.

Carrière remarquable

Pionnier et artisan, De Verchères Mercier l'aura été au moins à deux occasions. Remarquant qu'à Central Park les New-yorkais s'exécutaient sur fond musical, il entreprit de réinventer le modèle à Québec. Après de longues et difficiles négociations avec l'abbé Raoul Cloutier, directeur de l'Œuvre des Terrains de Jeux (OTJ), il imagina un système d'animation et de diffusion musicale en circuit fermé, à partir d'une centrale au Parc Victoria et relié à tous les «ronds à patiner» de Québec au moyen de lignes téléphoniques. Cette invention allait permettre à De Verchères Mercier de quitter son emploi chez St-Cyr et Frères de la rue Saint-Joseph et d’amorcer une longue carrière à CKCV, puis à CJRP et CHRC, en tant qu'annonceur et représentant publicitaire.

C'est aussi à CKCV que Mercier créa la radio de nuit. Insistant auprès de son patron Paul Lepage Dionne pour mettre en ondes une émission commençant à minuit, les fins de semaines, «parce que les gens se couchaient plus tard», il lança son émission fétiche Monsieur Minuit. Créée au tournant des années 1960, elle allait survivre plus de 30 ans. Grâce à un style d'animation unique, voix basse, rythme langoureux et musique américaine, l'émission s'est rapidement imposée comme un nouveau concept radiophonique qui a, par la suite, été importé dans d'autres cases horaires, dont le dimanche à 19 h à CHRC dans les années 1990.

Cet homme de radio a poursuivi sa carrière en dépit d'un cruel handicap qui, secrètement, le faisait souffrir et blessait son amour-propre. En privé, De Verchères éprouvait de la difficulté à parler. Il avait de fréquentes hésitations et émettait des bégaiements qui le rendaient inconfortable. Ce qui toutefois ne l'a pas empêché d'obtenir des succès légendaires auprès de la gent féminine. Par ailleurs, dès qu'il ouvrait le micro, ses difficultés d'élocutions disparaissaient comme par enchantement.

Homme de passion, certaines plus heureuses que d'autres, De V a souvent été victime de sa propre naïveté. C'est ainsi qu'il a été floué dans l'acquisition de la station CJSA à Sainte-Agathe et qu'il a dû rentrer à Québec penaud et sans le sou. Cela ne l'empêchera pas de relancer sa carrière qui s'arrêtera abruptement un matin de 2002 à CHRC lorsque congédié sous un prétexte douteux. Heureusement, un ami et ex-patron, Jacques Grenier, l'a repêché pour lui permettre de prolonger ses activités professionnelles dont il avait grand besoin autant financièrement qu'émotivement.

Son départ de CHRC et l'échec de CJSA en auront malheureusement fait un homme aigri et malheureux. Si bien qu'il avait boudé les retrouvailles des anciens de CKCV, l'an dernier, sans que quiconque ne lui en tienne rancune.

Et la mémoire elle...

Le décès de mon ami De Verchères a été rendu public dans les avis de décès des quotidiens le samedi 9 décembre. Les jours suivants, seuls les collègues Pierre Gingras et Albert Ladouceur ont relevé l'événement. Il faut les en remercier. Mais il est aussi à se demander ce qu'il advient de notre mémoire collective. Il est absolument inadmissible que la presse locale et, a fortiori, la radio de Québec, n'ait pas davantage fait écho au départ de cet ex-collègue.

Ce silence... de mort, porte à la réflexion. Qu'est devenue la presse de fin de semaine à Québec? Les journalistes restent pourtant les écrivains de tous les jours, sept jours par semaine. Leur devoir est d'aviver notre mémoire. Un autre grand québécois est décédé récemment sans que la presse n'y porte attention. Il s'agit d’Alfred Hamel, un géant du transport québécois sur route et dans les airs, qui avait été complètement démoli lorsqu'un avion de Québecair, alors sa propriété, s'est écrasé à L'Ancienne Lorette dans les années 1970.

Triste départ que celui de De V. Triste réflexion provoquée par sa mort à l'égard de notre presse régionale qui manque parfois cruellement à ses devoirs.

Source: http://www.quebechebdo.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://e-monsite.fr/ericradio1/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Monsieur Minuit n'est plus   Aujourd'hui à 23:58

Revenir en haut Aller en bas
 
Monsieur Minuit n'est plus
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Monsieur Hire
» Madame Monsieur en Ch'ti
» portes ouvertes chez monsieur Romont luthier de son etat
» Oldelaf et monsieur D
» Action Beat + Monsieur Brenson le 03/11 à Béziers (34)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Radio :: Radio-
Sauter vers: