Le forum pour discuter, radio, médias et actualité
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 André Ducharme au 98,5 FM

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin


Nombre de messages : 2608
Localisation : Québec
Date d'inscription : 07/04/2006

MessageSujet: André Ducharme au 98,5 FM   Lun 11 Juin - 8:13

André Ducharme: Un autre été à la radio

Pascale Lévesque

Journal de Montréal

En vacances bien méritées depuis un mois, après avoir mené de front un Bye Bye, la comédie musicale Les 7 et une saison complète de Tout le monde en parle, André Ducharme s’apprête à revenir au boulot, ou plutôt derrière le micro. Un été pépère à la radio? Sûrement pas lorsque sa mission est de remplacer le roi des ondes montréalaises, Paul Arcand.
Même après un long mois de congé, André Ducharme a du mal à réaliser qu’il est bel et bien en vacances. Peut-être parce qu’il profite de chaque minute. Il sera le 25 juin, lendemain de Saint-Jean-Baptiste, aux commandes de Puisqu’il faut se lever au 98,5.

«Ce sera mon 2e été. L’an dernier, on m’avait proposé le micro après ma semaine de remplacement en janvier 2006. J’avoue que j’étais content, d’abord parce qu’à la base j’ai étudié en radio,mais aussi parce qu’un diffuseur prenait le risque de memettre dans cette chaise-là, une chaise qui n’est pas évidente. C’est un gros show», raconte André Ducharme.

Ne chausse pas qui veut les souliers de Paul Arcand, mais le RBO avait la pointure qu’il fallait pour les enfiler.

À l'aise dans les souliers de Paul

«On a l’impression qu’à l’été ça va être plus mollo, mais l’été dernier, une semaine après être entré en ondes, le conflit au Liban éclatait. Avec ses 25 ans d’expérience, Paul Arcand a la chance, lorsqu’il fait une entrevue sur un sujet X, de le maîtriser déjà. De mon côté, ça me demande beaucoup plus de recherche», décrit-il, se réjouissant de pouvoir compter encore cette année sur une solide équipe pour l’appuyer, dont Sylvain Ménard avec qui il a déjà travaillé.

Du même coup, André Ducharme se sent très à l’aise d’entamer la saison au micro et trouverait déplorable qu’on questionne la pertinence de sa présence parce qu’il est aussi un humoriste.

«J’ai étudié en radio, répète-t-il. En fait, Rock et Belles Oreilles a d’abord été un phénomène radio. D’un autre côté, quand j’ai tourné le documentaire Humour PQ, je me suis aperçu que plusieurs humoristes ont commencé à la radio», fait-il voir.

Vedette au micro

Par ailleurs, André note aussi que le fait de mettre des personnalités en ondes n’est pas un phénomène unique à notre époque.

«Quand j’étais jeune, y avait des vedettes de la télé qui faisaient de la radio. Jean Duceppe a été un grand animateur de radio, peu de gens s’en rappellent, malheureusement», plaide André.

Il comprend par ailleurs la frustration des gens qui suivent une formation de trois ans au cégep de Jonquière et qui, même avec une grande expérience dans une station régionale, ne peuvent pas avoir accès au micro des shows de pointe à Montréal.

«Le problème du métier d’animateur, c’est que tu peux ne jamais avoir animé de ta vie et être super bon la première fois que tu le fais. Ce n’est pas comme être neurochirurgien», précise André.

Radio réseau

Un autre phénomène a fait des insatisfaits à la radio ces dernières années: celui des réseaux. Une uniformisation ou plutôt montréalisation de la programmation qui a surtout déplu aux régions dont les stations locales ont perdu plusieurs émissions.

«C’est drôle parce que quand les Grandes Gueules sont devenues réseau sur Énergie, à Québec, c’est Richard Z et moi qui avons perdu nos jobs! Les Grandes Gueules ont tassé deux gars de Montréal qui faisaient de la radio à Québec», raconte André.

À savoir si c’est une pratique nuisible ou non, André Ducharme est incapable de trancher. «Il y a des radios locales très riches, c’est le cas de la radio de Québec. Comme des émissions réseaux qui plaisent à tous. La rumeur veut qu’on cherche la possibilité de faire une émission du matin pour l’ensemble du Québec. Est-ce que ça serait allé trop loin?», sedemande-t-il.

Place au commentaire

Ce dont il est sûr par contre, c’est qu’il y aurait encore de la place pour d’autres radios d’opinion et de commentaire comme le 98,5. «Il était temps que ça arrive dans le marché ici, un FM parlé. Mais c’est encore trop peu», croit-il.

André Ducharme se voit un jour y prendre part. Mais s’il anime pour de bon à la radio, il faudra qu’il s’y consacre exclusivement. Pas de radio à temps plein avant la fin de Tout le monde en parle, où il travaille encore comme bras droit deGuy A. Lepage.

Pour bien des gens, comme dit André, Tout le monde en parle est la seule source d’information de la semaine. Ce qui explique que le public y réagisse aussi fort parfois.

André Ducharme à Puisqu’il faut se lever, les matins de semaine au 98,5, de 6 heures à 10 heures, dès le 25 juin.

Source: http://www2.canoe.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://e-monsite.fr/ericradio1/
 
André Ducharme au 98,5 FM
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» André Chénier - Bastille - Décembre 2009
» André Messager: Opéras
» André Chéron
» Marc-André Hamelin
» André CAMPRA (1666-1744)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Radio :: Radio-
Sauter vers: